FCBayern-fr

« Benji » à coeur ouvert…

Benjamin Pavard, le latéral international français du Bayern s’est confié à l’Equipe.

On y découvre le joueur humble, discret et travailleur qui a su s’imposer au Bayern, parmi de très grands joueurs. Le statut de Benji Pavard reste fondé sur le respect de ses partenaires et des statistiques, le français étant le 5ème joueur le plus utilisé (titularisations) depuis sont arrivée en 2018. Le nordiste a été titularisé à 91 reprises, derrière Neuer (121) Lewandowski (108), Müller (107)  et Kimmich (104) ce qui n’est pas du au hasard.

Mais l’article permet aussi de percevoir une certaine fragilité chez ce jeune joueur de 25 ans qui aura particulièrement mal vécu la période des différents confinements. Sans se réfugier derrière cette excuse, le natif de Maubeuge admet que la période Covid n’a pas été évidente à gérer, en se retrouvant tout seul, dans un pays qui n’est pas le sien, loin de sa famille et de ses amis. « Cela s’est ressenti sur le terrain que je n’étais pas bien dans ma vie privée. C’est une période qui m’a fait évoluer en tant qu’homme ». « Aujourd’hui, je suis passé à autre chose, j’ai remonté la pente et cela fait un mois que je suis de mieux en mieux« .

(NDLR : le français vient d’enchainer plusieurs très bonnes performances avec le Bayern, ce que les observateurs ont unanimement reconnu). 

B Pavard parle aussi de l’institution FC Bayern avec un grand respect, évoque l’exigence du vestiaire, même lors des entrainements, la mentalité bavaroise faisant le reste, les joueurs recherchant toujours la perfection pour toujours tout gagner.

Enfin, tout en évoquant sa position sur le terrain dans un système à 3 qui lui convient mieux en se rapprochant de l’axe, le français parle aussi de son statut en équipe de France où il n’était plus forcément un titulaire indiscutable ces derniers temps.

Le français, aussi jeune soit il (il n’a que 25 ans), aura su faire le dos rond, n’écoutant que ses proches, ses coaches et ceux qui sont autour de lui, se refusant à écouter les journalistes, précisant ne pas avoir changé pour faire abstraction des critiques, sans pour autant les ignorer. Le nordiste est aujourd’hui en train de répondre sur le terrain à ses détracteurs et tous les supporters bavarois ne peuvent que s’en réjouir.

Pour conclure, Benji Pavard revient aussi sur son interview au Canal Football Club, où il avait déclaré être plus complet qu’un Hakimi ou un Arnol, ce qui n’avait pas manqué de faire le (mauvais) buzz sur les réseaux sociaux mal intentionnés. Soulignons ici que certains sites et autres médias auront une fois encore dénaturé les propos du joueur en les sortant de leur contexte. A ce titre, B Pavard rappelle à juste raison qu’il avait voulu simplement souligner le fait que défensivement il était plus complet qu’eux, les deux joueurs cités étant eux peut être plus de qualités offensives dans le cadre du latéral moderne.

Benjamin Pavard reste en toutes circonstances humble et modeste, avec des valeurs propres à son éducation et à la région du Nord de la France.

Le FCBayern-fr.com souhaite d’excellentes fêtes à « Benji » en formulant le souhait qu’il confirme en janvier 2022 toutes ses belles prédispositions affichées depuis 1 mois.

 

 

La source L'Equipe

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More