FCBayern-fr

Toujours en vie, le Bayern est déterminé

Le Bayern est à la croisée des chemins. S’il veut rejoindre le dernier carré de la ligue des Champions, il devra d’abord écarter la Villarreal CF d’Unaï Emery ce qui ne sera tout sauf une formalité au regard du premier acte en Espagne.

Julian Nagelsmann est habitué à prendre des risques et il lui est déjà arrivé de perdre lourdement des paris (Bochum, Francfort en Bulli ou encore Mönchengladbach en DFB Pokal). Mais je jeune technicien manque aussi peut être d’humilité. En déclarant « Villarreal n’a fait qu’une erreur, celle de nous laisser en vie » (en référence à la défait 1-0 sur le plus petit des scores alors que les bavarois auraient pu perdre 3-0 sans contestations), Julian Nagelsmann pose le contexte du match retour…

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Le site officiel trace les 5 points qui nous donnent les raisons de croire dans une qualification:

Après la défaite 1-0 lors du match aller des quarts de finale de la Ligue des champions, le Bayern s’est immédiatement tourné vers l’avant : « Je suis sûr que nous montrerons une autre équipe au match retour », a déclaré Joshua Kimmich. Mardi, il s’agit de renverser la vapeur à l’Allianz Arena et de se qualifier pour les demi-finales. « Nous allons nous ressaisir et vouloir riposter au match retour« , déclarait confiant Thomas Müller.

fcbayern.com a compilé quelques faits et statistiques qui offrent un espoir de succès.

1. Le Bayern s’est déjà qualifié au retour après une défaite à l’aller
Le Bayern s’est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions après une défaite à l’extérieur lors du match aller à trois reprises : en quart de finale contre Porto en 2014/15, en huitièmes de finale contre Bâle en 2011/12 et en huitièmes de finale contre le Real Madrid en 2006/07.

2. Le Bayern reste redoutable à domicile en Ligue des champions
Le Bayern a remporté 12 de ses 13 derniers matches à domicile en Ligue des champions. Le revers 3-2 contre le Paris Saint-Germain en quart de finale la saison dernière est la seule exception. Dans la campagne actuelle, les quatre matchs européens à l’Allianz Arena se sont soldés par des victoires convaincantes avec une marge d’au moins trois buts. (NDLR : Le dernier était contre la RB Salzbourg (7-1) après un match aller décevant lui aussi).

3. Les matchs UCL consécutifs sans victoire sont rares
Cela fait plus de trois ans que le Bayern a disputé plusieurs matches de Ligue des champions d’affilée sans gagner. La dernière fois, c’était en 2018/19, quand ils avaient enregistré deux nuls et une défaite contre l’Ajax et deux fois contre Liverpool. La dernière fois qu’ils ont subi des défaites consécutives, c’était en avril 2017 en quart de finale contre le Real Madrid. Cela fait encore plus longtemps que le FCB a disputé plus d’un match de l’UCL sans marquer – lors de la demi-finale 2013/14 contre le Real.

4. Lewy aime l’Allianz Arena
Le meilleur joueur masculin de la FIFA Robert Lewandowski aime particulièrement frapper le fond du filet dans son environnement familial de l’Allianz Arena. Huit des 12 buts du Polonais en Ligue des champions cette saison sont survenus lors des quatre matches à domicile.

5. Le FCB peut remonter à la deuxième place
La victoire sur Villarreal serait la 159e du Bayern en Ligue des champions/C1, ce qui le verrait passer devant le FC Barcelone et seul à la deuxième place derrière le Real Madrid (172 victoires) dans le classement de tous les temps.

La source fcbayern.com

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :