En sursis ou vrai début de rémission ?

Après sa victoire convaincante face à Mayence, le Bayern s’est rassuré. Est il en voie de guérison ? était il malade ?

Après sa victoire convaincante face à Mayence, le Bayern s’est rassuré. Est il en voie de guérison ? était il malade ? la crise couve (couvait ?) elle au selin de la maison bavaroise ? Carlo Ancelotti, était tancé par certains cadres sur la pauvreté de ses entrainements (Robben) et ses choix (Müller, Ribéry). La crise couve (couvait ?) : Il convient de ne pas oublier les sorties de Lewandowski sur la politique de recrutement du club et les pics d’Hoeness à l’encontre de son buteur polonais « pour être meilleur, il faudrait déjà que Lewandowski joue mieux »), les rumeurs d’un départ du technicien italien en Chine dès et la déclaration du même Hoeness sur les qualités d’un Nagelsmann (qui se fait construire une maison à… Munch) : cela fait beaucoup en seulement 10 jours pour un club sujet aux crises internes.

Mais le board, Hoeness, Rummenigge, Salilhamidzic restent aux abonnés absents avec un silence assourdissant : comment doit on interprêter ce silence émanant des plus hautes instances du club ?

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More