Alors que Philip Lham vient se « s’offrir » son directeur sportif à qui il a clairement reproché son mode de communication (épisode du « jeu sans émotion ») et le fait que M Sammer communique par médias interposés plutôt qu’en interne (M Sammer a répondu en minimisant l’incident et en le clôturant sine dié), Manchester City est déterminé à frapper un grand coup ce soir pour le réception du FC Bayern.

La saison dernière, Manchester City a terminé dernier d’un groupe comprenant le Real Madrid, le Borussia Dortmund et l’Ajax Amsterdam. En 2011-2012, les Anglais n’étaient pas sortis d’une poule qu’ils partageaient avec Villarreal, Naples et le Bayern Munich. Ce mercredi, ils vont de nouveau croiser la route des Bavarois, récemment titrés champions d’Europe. Mais les Citizens, qui viennent de faire exploser Manchester United (4-1), sont sur une excellente dynamique et ils comptent sur leurs expériences passées pour bien négocier ce duel. «Je vous rappelle que j’ai entraîné neuf ans en Espagne (NDLR : Villarreal, Malaga puis le Real). Nous savons tout de Pep Guardiola, a assuré Manuel Pellegrini qui s’est aussi renseigné auprès de son directeur sportif Txiki Begiristain et de son chef exécutif Ferran Soriano, anciens du Barça. Je suis sûr que le Bayern se méfie de nous. Nous avons d’aussi bons joueurs qu’eux !» Cet effectif pléthorique, monté grâce aux millions d’Abu Dhabi, doit évidemment faire mieux que ce qu’il a montré jusqu’alors dans la plus belle des compétitions européennes. >«Ces deux dernières saisons appartiennent au passé, a lâché Edin Dzeko. Nous grandissons chaque année avec des nouveaux joueurs» Petit tacle à Roberto Mancini en prime : «Désormais, nous avons un nouveau manager qui croit en nous…» Micah Richards a également fait le plein de confiance avant la rencontre. «Nous avons commencé par une belle victoire à Plzen (3-0)et nous voulons confirmer à domicile face au Bayern, assure le défenseur anglais. Vous savez, la C1 représente beaucoup pour le club. Avec les joueurs que nous avons, nous ne devons pas être loin du titre. C’est le bon moment. Je sens que l’équipe est prête cette année. » Avec Silva et Agüero, disponibles contre le Bayern, Manchester City va montrer les dents.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils