FCBayern-fr

Herbert Hainer annonce qu’il n’y aura pas d’investissement majeur pour le FC Bayern

Le nouveau président du FC Bayern Herbert Hainer a déclaré que le club ne ferait pas d’investissement majeur lors du prochain mercato cet été et annonce sa stratégie de recrutement pour la saison prochaine.

Qui est Herbert Hainer, le président du FC Bayern ?

Herbert Hainer est plus précisément le président du conseil de surveillance du FC Bayern, qui comprend en plus de lui huit autres membres. Ce conseil agit aux côtés du comité directeur composé du président du conseil exécutif – qui était jusqu’à il y a peu Karl-Heinz Rummenigge et qui est désormais Oliver Kahn -, du vice-président exécutif et de deux membres du conseil exécutif.

Herbert Hainer a une carrière classique : il a fait ses études à l’Université des sciences appliquées de Landshut, où il est diplômé en économie. ll est l’ancien président directeur général du groupe Adidas et a été durant deux mois en 2014 PDG par intérim du FC Bayern de Munich. Le 15 novembre 2019, il devient le président du FC Bayern. A côté de cela il est administrateur de la Fondation Bundesliga.

« Stern des Südens », l’hymne du FC Bayern

Pour rappel, l’hyme du FC Bayern est intitulé Stern des Südens, qui veut dire « l’étoile du sud » en allemand. Cette chanson a été écrite et composée par l’artiste allemand Willy Astor et est chantée au sein de l’Allianz Arena à l’occasion des matches du club. Il est même traduit en douze langues ! Betway Insider décompose les hymnes des Euros, et surtout celui de l’Euro 2020 que l’on va entendre cet été. La composition de ces hymnes, notamment ceux des sélections nationales, est le fruit de beaucoup de travail et de réflexion.

La vision d’Herbert Hainer sur le FC Bayern et sur le mercato à venir

Dans une interview qu’il a donnée au site du club, Herbert Hainer dit ceci : « J’ai déjà dit dans mon discours d’investiture en tant que président que le FC Bayern ne sera jamais une entreprise qui joue également au football. Nous sommes tous mesurés par cela ». Il affiche sa volonté de garder au plus l’esprit du club et cela peut intervenir évidemment dans les décisions durant le mercato.

Ce qu’il explique tout d’abord, c’est que les effets de la pandémie de Covid-19 qui a touchée l’Allemagne ne doivent pas être sous-estimés : en effet, le club a été impacté financièrement, notamment par la très forte baisse des ventes de places pour les matches.

Il a déclaré qu’à part la signature de Dayot Umpamecano en février dernier après le paiement de la clause libératoire de 40 millions d’euros , aucun autre « gros » transfert ne sera effectué cette saison. L’international français de 22 ans rejoindra le FC Bayern ce premier juillet et commencera à jouer la saison prochaine.

 

Herbert Hainer poursuit en disant que le club a signé Omar Richards : l’international anglais a été signé le 27 mai 2021 puisque le joueur avait terminé son contrat de quatre ans en juin au Reading. Le président ajoute que sept joueurs prêtés vont réintégrer le club de Munich : en bref, « la qualité est si élevée que nous n’avons pas besoin de gros transferts. Le mélange est bon ». Il balaie d’ailleurs les rumeurs du départ de Robert Lewandoski car le joueur a toujours un contrat de deux ans au club allemand avant de pouvoir vraiment partir.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More