FCBayern-fr

Interview avec Danny Galm (entraîneur de l’équipe du FC Bayern U19)

Danny, en ce début d’année, revenons sur l’année écoulée. Quelle est ta rétrospective sportive pour 2021 ?

Danny Galm :

« Il s’est passé beaucoup de choses. La saison interrompue des U19 et des U17 a fait quelque chose aux garçons. Nous avons ensuite essayé de faire une bonne préparation et à la fin de l’année 2021, nous étions présents dans trois compétitions. En coupe d’Allemagne, nous sommes encore présents et nous nous réjouissons de la demi-finale. En championnat, nous avons du retard à rattraper et en Youth League, nous avons acquis des expériences importantes, mais nous ne sommes bien sûr pas satisfaits des résultats ».

Expérience est un bon mot-clé. Tu es maintenant au FC Bayern depuis plus de six mois. Quelle est ta rétrospective personnelle de ces derniers mois ?

Galm :

« C’est en toute connaissance de cause que j’ai décidé de franchir le pas et de rejoindre le FC Bayern. J’ai passé six mois intenses ici et j’ai pris énormément de plaisir. Il y a eu beaucoup de défis et ils reviendront l’année prochaine, mais c’est le travail de l’entraîneur. J’ai aussi appris beaucoup de choses sur moi-même. Il faut garder un certain calme et une certaine sérénité et s’en tenir à ses valeurs, et c’est pourquoi cette année a également été passionnante pour mon développement personnel. »

Que pouvons-nous attendre de toi et de ton équipe pour la nouvelle année ?

Galm :

« Il nous reste la Coupe d’Allemagne. Nous nous réjouissons de cette demi-finale, nous voulons aller à Berlin, nous voulons aller en finale. En championnat, nous avons encore neuf matches dans lesquels nous voulons faire le maximum et réaliser un super deuxième tour avec la jeune équipe que nous avons encore rajeunie maintenant. »

Il y a eu une situation particulière chez les professionnels, ce qui a mis en avant certains jeunes joueurs. Qu’est-ce que cela signifie pour le développement des joueurs de pouvoir s’entraîner avec les pros et de faire des apparitions en Bundesliga dès leur plus jeune âge ?

Galm :

« C’était une situation exceptionnelle au début de l’année avec les impacts de Corona qui arrivaient dans l’équipe professionnelle et là, c’était à nous d’aider dans tout le club. Les garçons ont tout de suite répondu présents. Ils étaient prêts, ont fait un bon travail à l’entraînement selon le groupe professionnel et se sont tout de suite intégrés. »

Paul (Wanner) a les jambes pour devenir professionnel, ce qui sera décisif, c’est le développement dans la tête. Tu le connais bien, que peux-tu nous dire à son sujet ?

Galm :

« Paul est un super footballeur qui fait des choses que peu de gens font. Malgré tout, il a encore des points faibles. C’est un bon gars. Il a un bon environnement et une bonne famille. Paul est maintenant dans la situation où il a pu faire le premier pas. Mais c’est maintenant que tout commence vraiment. C’est ce que je lui ai dit après le match de Bundesliga. Je me réjouis de la suite du développement et de la collaboration avec lui. »

Comment parles-tu maintenant avec les garçons ?

Galm :

« J’ai eu une discussion préalable avec Arijon Ibrahimović et Paul Wanner sur le fait qu’ils pourraient faire partie de l’équipe et sur ce qui serait alors important. Je ne veux pas qu’ils essaient de faire quelque chose de spécial. Ils font partie de l’équipe professionnelle parce qu’ils sont de bons footballeurs et qu’ils le montrent jour après jour ici avec nous. Il ne s’agit pas de faire quelque chose de spécial, mais de montrer avec une certaine humilité qu’ils sont certes jeunes, mais qu’ils veulent atteindre leur objectif. Après coup, j’ai choisi les mêmes mots que Julian. Il ne s’agit pas de s’asseoir, de se reposer et de laisser faire la fête, mais de leur montrer ce qui peut encore arriver. »

Source : FCBayern.com

La source fc bayern.com

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :