Interview de Xabi Alonso par le FC Bayern.de

FCB.de : Xabi, comment avez-vous trouvé, cette première trêve hivernale de votre carrière ? 
Xabi Alonso : C’est une nouvelle expérience pour moi. On en est ressorti plus frais mentalement et physiquement et maintenant, nous sommes de retour sur le pré pour la préparation de la seconde moitié de saison. 
FCB.de : Les jambes sont toujours plus lourdes après un camp d’entraînement. Pensez-vous avoir toujours les jambes d’un jeune joueur actuellement ? 
Xabi Alonso : L’âge n’est pas le facteur le plus important. Ce qui compte, c’est comment vous vous sentez, et je me sens vraiment bien. Comme tout membre de l’équipe ; j’ai travaillé dur pour pouvoir atteindre mon pic de forme afin de pouvoir aider l’équipe. Je souhaiterais être prêt pour les grands matchs à venir. Nous avons de grands objectifs pour cette fin de saison.

FCB.de : Xabi, comment avez-vous trouvé, cette première trêve hivernale de votre carrière ? 
Xabi Alonso : C’est une nouvelle expérience pour moi. On en est ressorti plus frais mentalement et physiquement et maintenant, nous sommes de retour sur le pré pour la préparation de la seconde moitié de saison. 
FCB.de : Les jambes sont toujours plus lourdes après un camp d’entraînement. Pensez-vous avoir toujours les jambes d’un jeune joueur actuellement ? 
Xabi Alonso : L’âge n’est pas le facteur le plus important. Ce qui compte, c’est comment vous vous sentez, et je me sens vraiment bien. Comme tout membre de l’équipe ; j’ai travaillé dur pour pouvoir atteindre mon pic de forme afin de pouvoir aider l’équipe. Je souhaiterais être prêt pour les grands matchs à venir. Nous avons de grands objectifs pour cette fin de saison.

FCB.de : C’était votre premier camp d’entrainement avec le Bayern. Est-ce qu’il y avait des différences significatives par rapport à vos expériences précédentes avec Madrid et Liverpool ?
Xabi Alonso : C’est sensiblement la même chose, où que vous alliez. Les différences sont minimes : le programme de la semaine, les méthodes de travail, particulièrement avec Pep Guardiola. Il a ses propres méthodes et j’apprends beaucoup de lui. 
FCB.de : Cela fait 6 mois que vous êtes à Munich, mais cette semaine ne fut-elle pas une opportunité pour mieux connaître vos coéquipiers ? 
Xabi Alonso : Effectivement, nous avons passé beaucoup de temps ensemble au Qatar, même si je m’étais déjà bien inséré avant le stage. Je m’entends très bien avec tout le monde. Ici au Bayern, tout est fait de façon professionnelle et relaxe. 
FCB.de : Dès le départ, on avait l’impression que vous n’auriez pas des problèmes pour vous adapter ici
Xabi Alonso : Oui, cela n’a jamais été un problème. Quand j’étais allé à Liverpool il y a 10 ans de cela, je n’ai pas eu besoin de beaucoup de temps pour me familiariser avec les choses et comprendre comment tout cela fonctionnait. Ça été la même chose au Bayern. L’une des raisons pour lesquelles je suis venu était que je voulais avoir une nouvelle expérience, connaître la Bundesliga et le Bayern qui est un club spécial. Et je peux d’ors et déjà vous dire que cela a été un choix important dans ma carrière.
FCB.de : Peut-on dire que vous vous entendez particulièrement bien avec Bastian Schweinsteiger ?
Xabi Alonso : Bastian est un bon gars, très sympathique et ouvert. Nous avons joué l’un contre l’autre quelques fois et c’était avec respect et admiration mutuelle. Il a été au Bayern depuis si longtemps si bien que c’est un acteur clé du club et il a accompli tant de choses. Il est une très bonne représentation de ce qu’est l’esprit « Bayern »
FCB.de : L’un de vos principales caractéristiques est de distribuer le jeu. Cela at-il été toujours le cas ?
Xabi Alonso : cela a toujours été mon job. Si vous êtes au cœur du jeu, vous ne pouvez pas garder la balle pendant longtemps. La balle doit passer par vos pieds aussi souvent que possible et idéalement de façon très rapide. C’est ce que j’essaie de faire. Je suis celui qui fait passer la balle d’un côté à un autre du terrain ainsi que de la défense à l’attaque. Mon travail consiste à temporiser et garder le jeu en mouvement. Ceci s’adapte bien avec mon caractère
FCB.de : Pensez-vous que votre caractère à un impact sur votre jeu sur le terrain ?
Xabi Alonso : Chaque joueur à son propre caractère. Je ne peux néanmoins jouer à n’importe place. Je ne suis ni un attaquant, ni un ailier, ni un défenseur central… Le plus grand challenge auquel le coach fait face, c’est faire les bons réglages, mettre les différentes parties de la machine à leur juste place. C’est ce qui amène au succès. 
FCB.de : Connaissez-vous des progrès dans votre apprentissage de l’allemand ? 
Xabi Alonso : j’ai eu des Hausaufgaben (devoirs de maison en Allemand) pour les vacances, mais je vais vraiment me ramasser quand nous serons de retour à Munich. Je fais des progrès, mais l’Allemand est kompliziert. Ich brauche noch ein bisschen Zeit (compliqué. J’ai besoin de plus de temps). Au-delà du football, apprendre l’allemand est un grand défi pour moi. 
FCB.de : Lequel de vos coéquipiers est le meilleur prof d’allemand
Xabi Alonso : Thomas Müller
FCB.de : Il est probable qu’il vous enseigne plus le bavarois que l’allemand. 
Xabi Alonso : Une chose à la fois ; l’allemand d’abord, ensuite le bavarois

Source : http://www.fcbayern.de/en/news/news/2015/interview-xabi-alonso-after-training-camp-180115.php

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More