Interwiew de Hansi FLICK

Hansi Flick à propos du match retour contre Chelsea FC :
« Nous sommes absolument concentrés, personne ne parle encore de Lisbonne. Nous savons que le premier match nous offre de très bonnes conditions, mais le second doit être joué en premier. Chelsea a un rythme qui nous manque. C’était évident. »

Flick à propos de la préparation du match :
« Mon équipe ne sous-estimera pas Chelsea. Pour atteindre les quarts de finale, nous devons avoir confiance en notre propre force. Nous voulons gagner ce match. »

Imaginé vous parfois remporté le titre de la Ligue des champions :
« Je ne pense pas à ça. Notre objectif est de jouer ce tournoi avec le plus de succès possible lorsque nous l’atteindrons. Il est clairement trop tôt pour commencer à réfléchir à la manière de célébrer le titre potentiel dès maintenant. »

Flick si l’idée d’être l’homme du triplé c’est attrayante :
« Maintenant, c’est Chelsea. « Je lis que nous sommes considérés comme des co-favoris. Mais quand le tournoi démarre, il y a tellement d’équipes, tellement de qualité, que ça va toujours se mettre en place le jour même. »

Flick à propos de l’élimination précoce de l’année dernière : « C’est positif d’en retirer de la motivation, mais il faut aborder chaque match par soi-même. Ce qui nous a vraiment fait sortir du lot dernièrement, c’est que nous avions la volonté absolue de gagner les matchs. Même si tout était déjà décidé, nous avons fait preuve d’une mentalité extraordinaire. C’est ce qui distingue le FC Bayern, c’est notre ADN. Nous voulons le montrer aussi dans la Ligue des champions. Nous voulons tout gagner. »

Flick à propos du transfert de Timo Werner à Chelsea :
« Timo est un joueur très intéressant car il a toujours un quota. Il marques des buts et les prépare. Il ne le fera certainement pas différemment avec Chelsea. »

Que se passerait-il si Kai Havertz rejoignait Chelsea maintenant ?
Flick : « C’est la vie. »

Ne voudriez-vous pas que Havertz soit seul ?
Flick : « Ce n’est pas un problème, donc je ne m’en fais pas. »

Flick sur le style de jeu actuel : « Nous jouons comme l’équipe d’entraîneurs veut jouer. Défensivement actif pour gagner le ballon et offensivement orienté vers le but et cohérent pour marquer des buts. L’intensité de nos actions est décisive. En outre, nous voulons jouer un football à possession de balle attrayante. Le facteur décisif est avant tout que nous nous considérions comme une équipe & chacun sait quel est son travail. Chaque joueur doit être impliqué et pouvoir compter sur la personne qui se trouve à côté de lui. C’est très important pour nous. »

Flick si vous le voyez en colère sur la ligne de touche : « Je ne sais pas si quelqu’un m’a déjà vu comme ça avant et si je vais agir comme ça. Il est important pour moi de montrer des solutions. Ça ne sert à rien que je me mette en colère avec une tête rouge ».

Flick : « En tant que formateur, il est également important de ne pas toujours réagir de la même manière, mais plutôt de revoir les scènes de manière analytique. Avec une bonne analyse, vous devez corriger vos erreurs. »

« Manuel Neuer a un siège régulier. Cela ne changera pas et c’est bon pour moi. Mais si quelqu’un ne joue pas cinq matchs d’affilée, vous devez réagir en tant qu’entraîneur. Nous sommes dans une méritocratie. »

Flick : « Mais quand vous regardez nos jeux, vous voyez en fait très peu de changement. Nous avons eu quelques départs à la retraite pour cause de blessure, une bonne course et l’équipe a bien répété. Il n’y a pas beaucoup de raisons de changer ».

Leroy Sané sera-t-il un habitué ou se basera-t-il sur le principe de la méritocratie ?
Flick : « Cela vaut aussi pour lui. »

Est-ce que Thiago ressent une motivation particulière pour gagner le triplé :
« J’ai ce sentiment avec chaque membre de l’équipe. Après le doublé, tout le monde est très chaud et motivé pour tout recommencer dans les prochaines semaines. »

S’il est déçu que Thiago Alcantara veuille partir ? :
« Je peux comprendre qu’un joueur soit inquiet. Thiago a joué en Espagne et en Bundesliga. S’il veut réessayer en Premier League, je comprends tout à fait. Ce serait dommage cependant, car Thiago donne à notre jeu cette certaine chose. C’est pourquoi j’aimerais l’avoir dans l’équipe pour les prochaines années en tant qu’entraîneur, mais c’est la vie. J’aimerais continuer. »

Comment Thiago sera remplacé s’il part :
« Je vais discuter de la planification de l’équipe avec Hasan Salihamidzic et son équipe. Nous sommes en contact étroit. Actuellement, l’accent est mis uniquement sur la Ligue des champions. C’est pourquoi je ne veux pas donner de rapports sur les niveaux d’eau. »

S’il souhaite que le poker avec David Alaba ne soit bientôt plus d’actualité ? :

Flick : « Non, pas pour le moment. Nous pouvons tous très bien gérer la situation et il reste encore un an à David sur son contrat. Nous voulons tous que David prolonge. Et, bien sûr, j’espère qu’il le fera ».

Quelle importance de l’international autrichien David Alaba a pour lui ? :

Flick : « David est très important pour moi car nous avons besoin d’une très grande qualité. Il s’est très bien comporté ces derniers mois et est devenu un leader. Il est important que nous ayons des joueurs qui forment l’équipe et donnent des ordres forts sur le terrain. C’est là qu’il intervient. David a connu des années exceptionnelles en tant que latéral gauche au cours des 10 dernières années, et maintenant à 28 ans, il est défenseur central. Il a la qualité pour cela, il est très bon pour construire le jeu et aussi sans la balle. Avec le ballon, il pousse notre jeu vers l’avant et fait de bonnes passes en l’air. C’est tout simplement génial. »

Si David Alaba & Jérôme Boateng sont actuellement les meilleurs défenseurs centraux du Bayern ? :

« Lorsqu’ils jouent ensemble, je les vois en tête en ce moment. Ils se sont parfaitement harmonisés au cours des derniers mois et sont en pleine forme. C’est important. Ce n’est qu’un instantané. Mais il est également clair que les deux ont plus que justifié la confiance. Mais notre objectif est aussi de ramener Lucas Hernández et Niklas Süle au bercail. Les deux s’entraînent très bien en ce moment. »

S’il ressent une pression lorsque des joueurs comme Hernández (87M) sont assis sur le banc :

Flick : « Non. Un joueur ne peut pas s’empêcher de payer de telles sommes. Cela ne vous donne pas automatiquement un siège régulier. au FC Bayern, la performance est toujours la première priorité. ».

Quel rôle il pense que Coutinho devrait jouer au sein du Champions League ? :

Flick : « Je le vois en très bonne forme en ce moment. Il est en bonne forme physique et peut donc encore mieux mettre en valeur ses qualités. C’est pourquoi j’espère qu’il pourra montrer la qualité dont il a déjà fait preuve. »

Voyons si des talents comme Jamal Musiala, Bright Arrey-Mbi et Malik Tillmann peuvent faire une percée ? :

« Il est trop tôt pour porter un tel jugement. Ils y sont parce que nous, avec les responsables du campus, nous pensons que nous voulons développer ces acteurs. Les derniers mois ont montré que ces joueurs s’améliorent lorsqu’ils s’entraînent régulièrement avec nous. C’est notre objectif. Tous ces joueurs ont de bonnes dispositions, mais ils ont encore beaucoup de travail à faire. »

à propos de Thomas Müller qui la comparé à Pep Guardiola  :

« Je l’ai lu, j’en ai été ravi aussi. Mais plus encore, la façon dont Thomas parle de ses collègues joueurs. C’est même plus que des éloges à mon égard. Cela me montre qu’il y a une énorme appréciation au sein de l’équipe. Thomas incarne cela. Au fait, je transmets ces éloges à mon équipe d’entraîneurs. Cela nous confirme dans ce que nous faisons. En fin de compte, je suis responsable des choses. Mais mon équipe d’entraîneurs me soutient très bien et m’aide chaque jour pour que je puisse me concentrer sur l’essentiel. »

Si l’équipe est devenue encore plus soudée suite à la crise de CoronaVirus ? :

« Nous vivons bien et l’équipe le prend bien. Si vous voulez réussir ensemble, chacun doit être performant et se mettre au service de l’équipe. C’est ainsi que l’on transforme une chance de 40 % en une chance de 100 %. Si vous courez vers le but dans un angle aigu et qu’un coéquipier vous accompagne, je dois poser le ballon et ne pas essayer obstinément de marquer dans un angle aigu. Je dois plutôt faire briller mon coéquipier en jouant au cross. Nous l’avons déjà fait plusieurs fois. Il est toujours possible de s’améliorer, mais beaucoup de choses vont déjà très bien. D’ailleurs, en matière de défense, tout le monde doit jouer le jeu. »

Les joueurs du Bayern n’ont pas été les seuls à faire preuve d’un comportement exemplaire ces derniers mois pour contenir le virus de la coronaVirus. Cela vous laisse-t-il pantois de voir les images de centaines de milliers de personnes qui manifestent contre la coronavirus ? :

Oui, c’est une question difficile. La politique fait un excellent travail dans cette situation compliquée. Il doit y avoir des lignes directrices, car c’est une exigence fondamentale dans ce domaine, et tout le monde doit y adhérer pour le bien de la communauté. Nous devons tous être très disciplinés à l’heure actuelle. Il est compréhensible que tout le monde aspire à une vie comme celle que nous avions avant cette pandémie.

On peut comprendre, surtout chez les jeunes, une certaine envie de sortir, d’entrer dans la vie et d’être parmi les gens. Mais malheureusement, il n’est tout simplement pas encore temps d’assouplir les règles. Le port d’un masque et le fait de garder ses distances doivent rester une évidence. Il faut y faire attention. C’est pourquoi je ne comprends pas actuellement les foules de gens ou les manifestations contre les mesures de CoronaVirus des politiciens et les recommandations des autorités sanitaires. »

Source : Sport1

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More