FCBayern-fr

La revanche d’un groupe et d’un homme : 6-1 vs Porto

Alors que Pep Guardiola était sous pression après le revers de l’aller (défaite 3-1), le Bayern Munich a remis les pendules à l’heure in infligeant un cuisant 6-1 au FC Porto, le Bayern étant déjà qualifié après 22″ (2-0) après les réalisations de Thiago et Boateng. Ensuite, ce fut une avalanche de buts (doublé Lewandowski puis Müller) jusqu’à la mi-temps (5-0).

La seconde mi temps fut plus terne, après les efforts fournis en 1ère période mais le Bayern de procura encore de nombreuses occasions avant de clore le match sur un maitre coup franc d’Alonso.

Alors que Pep Guardiola était sous pression après le revers de l’aller (défaite 3-1), le Bayern Munich a remis les pendules à l’heure in infligeant un cuisant 6-1 au FC Porto, le Bayern étant déjà qualifié après 22″ (2-0) après les réalisations de Thiago et Boateng. Ensuite, ce fut une avalanche de buts (doublé Lewandowski puis Müller) jusqu’à la mi-temps (5-0).

La seconde mi temps fut plus terne, après les efforts fournis en 1ère période mais le Bayern de procura encore de nombreuses occasions avant de clore le match sur un maitre coup franc d’Alonso.

C’est avant tout la victoire d’un groupe soudé (selon de S Rode faisant allusion au discours de Guardiola à la fin du match aller), des joueurs, mais aussi de Pep Guardiola, chahuté dans les médias, les sondages, et au sein même de l’institution FC Bayern après le départ du Dr Müller-Wohlfahrt… Le technicien catalan sort grandi de cette issue, les joueurs ayant clairement démontré qu’ils faisaient bloc derrière leur entraineur.

Tactiquement, le Bayern (toujours privé de Robben Ribéry Alaba Bénatia Matinez, et avec Schweinsteiger sur le banc) aura pressé très haut en etouffant son adversaire: de l’engagement, de la vivacité, de la technicité, il n’en fallait pas plus pour atomiser un FC Porto qui ne fut pas aidé par sa charnière centrale et surtout son gardien.

55% de possession, 21 tirs contre 3, de match il n’y en eu pas et ce fut une belle fête avec Müller en meneur de revue à la fin du match pour communuer avec les supporters. Tous les joueurs auront répondu présents, avec des mentions spéciales à Bernat, Müller, Lewandowski mais surtout Lahm et Thiago Alcantara précieux sans sa vision du jeu et sa technique exceptionnelle.

Une très belle soirée… Avant les prochaines joutes rapide des blessés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More