Ouf… A l’issue d’un match fou et d’une grande intensité, le Bayern arrache le nul (3-3 doublé Lewandowski et but K Coman) à Amsterdam face à une toujours aussi séduisante Ajax, à la jeunesse si rafraichissante. Face à cette jeunesse, les hommes de Kovac auront souffert (46% de possession) avec des failles béantes : une défense dépassé et lente (Boateng), un milieu incapable de tenir le ballon (Goretzka Kimmich) mais que dire encore de Thomas Müller qui aura une fois encore déçu en manquant tout ce qu’il aura entrepris, si ce n’est sa prise de Kung Fu folle (lire par ailleurs). Menant 0-1, le Bayern a été dépassé (2-1) avant de reprendre les commandes (2-3) pour finalement terminer sur un score de parité. Quand cela joue trop vite, nos trentenaires sont clairement dépassés et les rentrées de Thiago et Coman auront apporté un vrai plus, Serge Gnabry ayant lui été (une fois de plus) très bon.

Le Bayern termine en tête du groupe E (très faible) avec un Robert Lewandowski meilleur buteur de la phase de poules (dans un groupe faible). Pendant 5 minutes (entre le 82′ et la 87″), le Bayern s’est retrouvé second du groupe, l’exposant à des premiers de poules en 1/8ème à faire frémir (lire par ailleurs). Même en étant 1er, le chemin restera compliqué pour ce groupe, qui ne dégage toujours pas une grande sérénité ni une grande maitrise.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils