La Bayern a remis (durablement ?) les pendules à l’heure en allant s’imposer avec la manière chez sa bête noire le Borussia Mönchengladbach (1-5), avec des réalisations de Martinez, Muller, Gnabry et un doublé de Lewandowski. Sans un excellent Sommer dans les cages de Gladbach, les bavarois auraient mené 0-4 à la pause. Du mouvement, de l’envie, de la maitrise technique, il y avait un abime entre les 2 équipes, bien que le Borussia soit 3ème du classement avant la rencontre (4ème après). Ce Borussia (3ème défaite à domicile consécutive) ne pouvait rien face aux hommes de Kovac qui reviennent à égalité de points (54) avec le BvB Dortmund lui défait chez les voisins d’Augsbourg (2-1). En quelques rencontres lors de la phase retour, les bavarois ont refait leur retard maximal de 9 points en attendant le Klassiker du 6 avril à l’Allianz Arena. Parmi les grosses satisfactions, notons un Thomas Müller retrouvé (durablement ?), un milieu Thiago/Martinez aussi solide que juste, un James en progrès, un Gnabry percutant et un Lewandowski combatif.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils