La page Ribéry (ou Kaiser Franl) va bientôt se tourner en Bavière. En 12 ans, au delà des trophées et autres titres collectifs et individuels, Franck Ribéry aura marqué le club par ses facéties et ses farces, n’hésitant à pas à s’attaquer aux icônes du club, lui le « petit » français natif de Boulogne sur Mer. Citons la douche imposée à Olivier Kahn avec un seau d’eau, jeté depuis le toit du centre d’entrainement… et le stage à Doha où le français prend le volant du bus… occasionnant fous rires et dégâts sur le parking de l’hôtel et la carrosserie… Et n’oublions pas les farces avec son complice Luca Toni, la chute provoquée de Gianni Bianchi (préparateur physique) à la fin d’un entrainement mais encore lorsque que Franck Ribéry se place dans une vitrine de FAN SHOP en plein centre de Munich… se muant en mannequin avant d’effrayer les supporters et supportrices en montrant qu’il est bien en chair et en os… Franck Ribéry restera irremplaçable, sur et en dehors du terrain. Salut l’artiste, Mia San Mia.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils