Signera ? signera pas ? le feuilleton Leroy Sané s’éternise toujours alors que plusieurs médias allemands, anglais et français laissent penser que tout est OK pour la signature du jeune international : une indemnité de transfert de 110 M€, avec un contrat de 5 ans, sur la base d’un salaire annuel de 18 M€. Cela ferait de L Sané le jour le plus cher de l’histoire de la Bundesliga (devant un autre néo bavarois, Lucas Hernandez) et le joueur le mieux payé (devant Lewandowski 16 M€ annuels).

Si le Citizen venait à signer, ce serait alors l’épilogue d’un feuilleton long, incertain et douloureux, les atermoiements et autres hésitations du joueur ne plaidant pas en faveur de ce dernier, avec un comportement de mercenaire alors que Pep Guardiola ne le considère aucunement comme un titulaire mais un 2ème voire un troisième choix, tout en enjoignant le joueur de rester à Manchester. Côté bavarois, entre les annonces, les recadrages, les affirmations et les infirmations, sans oublier une communication pluis que maladroite pour ne pas dire déplorable, le Bayern ne devrait pas sortir grandi de cet épisode Sané, qui pourrait représenter au final un investissement global de 200 M€ !!!

Avec près de 200 M€ investis sur 2 joueurs (Hernandez et Sané), on observerait l’éclatement du dogme d »Uli Hoeness dont le départ est quasi confirmé (11/2019).

Même si Sané venait à rejoindre la Bavière, le mercato ne pourra pas s’arrêter là, comme l’on dit Lewandowski et Neuer qui envisagent très sérieusement de changer d’air si le Bayern ne construit pas une équipe compétitive. Le Board semble avoir entendu et surtout compris le message avec un autre allier (Ziyech ? / Ajax) et un milieu défensif (Roca ? / Atlético Madrid)  sur les radars… (fin du mercato allemand le 2 septembre).

Dans la continuité des manœuvres estivales, le Bayern anticipe aussi un éventuel départ de Manuel Neuer la saison prochaine (34 ans en 2020) avec des tractations délicates autour du jeune et talentueux Alexandre Nübel (Schalke 04).

Au regard de l’effectif actuel (limité), des engagements des dirigeants et du visage montré par le Bayern de Niko Kovac face à Dortmund, il reste beaucoup de travail au staff et au board. Les joueurs, les anciens, les supporters, restent dubitatifs et inquiets sur le devenir et la stratégie du Club. Ce mois d’Aout devrait encore réserver de nombreuses surprises niveau mercato… Wait & See.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils