FCBayern-fr

Premier bilan, par Adèle Müller

A l’heure de la traditionnelle OktoberFest, il nous est apparu important de faire un premier bilan du début de la présente saison.

Retrouvez ci dessous l’intégralité de l’article écrit par « Adèle Müller », qui sera – comme chaque article publié sue le site du  fcbayern-fr.com – relayé sur nos comptes Facebook et Twitter.

Merci à Adèle pour sa contribution précieuse.

—————————————————————————————

Début de saison en demi-teinte pour le Bayern Munich, par Adèle Müller

Les bavarois semblaient pourtant bien commencer cette saison. Malgré le départ de la machine à but, Robert Lewandowski, le club a renforcé son effectif avec les arrivées de Noussair Mazraoui (Ajax, libre), Ryan Gravenberch (Ajax, 18,5 Mio), Sadio Mané (Liverpool, 40 Mio), Mathys Tel (Stade Rennais, 28,5 Mio) et Matthijs De Ligt (Juventus, 80 Mio).

Après deux matchs de présaison aux Etats-Unis contre Washington D.C. United (victoire 2-6) et Manchester City (défaite 0-1), le Bayern entame sa saison 2022-2023 face au RB Leipzig lors de la finale de la supercoupe d’Allemagne.

Cette soirée est une véritable démonstration. Les deux clubs se battent corps et âme mais les bavarois, bien plus expérimentés dans la matière, l’emportent 3-5, privant ainsi les demi-finalistes de l’Europa League d’un 2e titre de leur jeune histoire.

Vendredi 5 août 2022, affiche parfaite pour ouvrir cette 60e édition de la Bundesliga. L’Allemagne a les yeux rivés sur la Deutsche Bank Arena. Le Bayern champion en titre se déplace chez le champion de l’Europa League.
L’ambiance est digne d’un match de Bundesliga, les fumigènes sont de sortis.

Dès le début de la rencontre, les bavarois dominent. Kimmich ouvre le score dès la 5e minute, Trapp trompé par ses propres supporters n’a pas la vue dégagée. Il ne faut que 5 minutes à Pavard pour doubler la mise. Ce n’est que le début du cauchemar pour les Aigles. S’ensuit, les buts de Mané (29’), Musiala (35’), Gnabry (43’) et à nouveau Musiala (83’). L’amande est salée pour les champions d’Europe, défaite 1-6, Kolo Muani sauve l’honneur des siens à la 63’ mais la correction était déjà infligée.

Pour son 2e match, Wolfsburg est reçu à l’Allianz Arena. Le Bayern y voit un peu plus de difficulté mais s’impose tout de même 2-0 grâce à des réussites de Jamal Musiala (33’) et Thomas Müller (44’).

Lors de la 3e journée, le Bayern se déplace à Bochum. Les champions ne laissent aucune chance à leurs adversaires en ouvrant le score dès la 4e minute de jeu, 4 buts en première mi-temps pour un score final de 0-7. Après 3 journée, le champion en titre semble complètement inarrêtable et figure en tête avec une différence de but de +14 et 9 points inscrit.

C’était sans compter sur la bête noir du Bayern, le Borussia Mönchengladbach. En visite à l’Allianz Arena, les Poulains en profitent pour ouvrir le score. Les Bavarois égaliseront finalement après avoir buté à 19 reprises sur le gardien suisse, Yann Sommer, un record dans la compétition.

En déplacement à Cologne face au Viktoria Köln, le Bayern est méconnaissable en première partie de la rencontre. Le club de 3e division va même croire à l’exploit en pensant ouvrir le score à la 20e par Simon Handle qui était malheureusement hors-jeu. Le rouleau compresseur s’enclenche juste avant la mi-temps et écrase 0-5 le club rhénan.

Pour la 5e journée, le Bayern se rend chez son dauphin, Union Berlin. Les deux clubs vont se partager les points avec un score nul de 1 partout.

Pour la première journée de ligue des champions, l’Inter Milan reçoit les bavarois qui vont montrer un visage différent de leurs précédents matchs. Ils vont s’imposer “seulement” 0-2. Andre Onana auteur d’un bon match a permis aux siens de ne pas être corrigé sévèrement.

Retour à l’Allianz Arena avec la réception de Stuttgart, une équipe abordable… sur le papier. Alors que le Rekordmeister semblait se diriger vers une victoire 2-1, Guirassy égalise pour les siens dans le temps additionnel. Comme le dit l’expression, jamais deux sans trois, le Bayern est accroché pour la 3e fois consécutive.

Pour leur deuxième match de ligue des champions, les bavarois reçoivent leur adversaires préférés, le FC Barcelone (9 victoires en 13 rencontres). C’est une soirée de retrouvailles entre Robert Lewandowski et ses anciens coéquipiers. Le Barça domine la première période sans pour autant trouver le chemin des filets gardés par Manuel Neuer. Pavard, très bon en ce début de saison, sort rapidement sur blessure après un choc avec Marcos Alonso, Noussair Mazraoui entre en jeu. Davies à gauche et Mazraoui à droite font vivre de belles difficultés à Raphina (initialement à droite puis à gauche). De retour après la pause, Pedri loupe à nouveau le cadre après quelques secondes de jeu.

Les Bavarois affichent un visage différent en seconde période. L’ouverture du score provient de Lucas Hernandez sur un corner obtenu par Leon Goretzka, entré après la mi-temps. Leroy Sané va doubler la mise 4 minutes plus tard. Bien que le match aurait pu prendre une autre tournure avec un potentiel penalty, le manque de réalisme a coûté la victoire aux Catalans bien que dominant pendant le match. Le Barça a laissé passer sa chance et comme l’a dit Xavi: “Le Bayern ne pardonne pas.”

La victoire a un prix et il s’appelle Lucas Hernandez, l’international français s’est blessé aux adducteurs en fin de rencontre et devrait être absent pendant 6 semaines environ. Un sacré coup dur après le match exceptionnel qu’il a sorti aux côtés de son compatriote, Dayot Upamecano.

Pour la 7e journée de Bundesliga, le Bayern se déplace à Augsbourg pour un derby bavarois. Les champions ne sont pas à leurs affaires, seuls Manuel Neuer, Joshua Kimmich, Leroy Sané et Alphonso Davies se montrent à peu près convaincants. Le jeune Jamal Musiala, jusque-là très important dans le jeu, est, à l’image du reste de l’équipe, mauvais. Les bavarois s’inclinent 1-0 sans jamais avoir été dans leur match. Il s’agit du premier revers de la saison mais surtout, du 4e match de championnat sans victoire.

Les fans attendent désormais une réaction de la part de Julian Nagelsmann dont les choix tactiques sont spéciaux. Les supporters sont mécontents et des rumeurs sur des discussions entre Tuchel et le board du FC Bayern commencent à circuler.

Le club pointe désormais au 5e rang derrière Dortmund, Union Berlin, Freiburg et Hoffenheim. Espérons pour eux que la trêve internationale va permettre aux joueurs de se ressaisir. Il faut également espérer qu’aucun joueur ne se blesse pour la suite de la saison mais surtout à deux mois du début de la coupe du monde.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :