Quand Chris Richards (« Texas ») se livre

Chris Richards (18 ans) est l’un des nombreux talents en défense centrale du FC Bayern. il est arrivé en 2018 sous la forme d’un prêt et a fait ses débuts chez les moins de 19 ans. Avant cette saison, l’Américain, né à Birmingham, en Alabama, a fait ses premières armes avec le Bayern II.

Lors d’une interview avec Bleacher Report et d’une séance de questions-réponses sur sa chaîne Instagram, C. Richards a répondu à de nombreuses questions.

Ses débuts avec les professionnels :
« Pour moi, les matchs de la Coupe internationale des champions en 2018 en Autriche (matchs d’avant saison) ont été mes premières minutes de jeu au FC Bayern. Mon premier match était contre le Paris Saint-Germain et c’était vraiment un moment de folie pour moi et ma famille. J’étais dans le vestiaire et on pouvait y voir « Richards » sur le dos d’un maillot du Bayern.

Ce n’est pas réel », ai-je pensé. Cela m’a ouvert les yeux, parce que je jouais bien, mais j’ai aussi réalisé que je dois encore travailler sur moi-même ».

Son surnom : « Les premiers joueurs des professionnels que j’ai rencontrés étaient Arjen Robben, Franck Ribéry, Rafinha et David Alaba. Ils ont juste dit : « Oh, vous venez d’Amérique », parce qu’ils ne parlaient que l’allemand tout le temps. Ils m’ont demandé de quelle partie des États-Unis je venais exactement et je leur ai dit « Texas » !

Depuis lors, chaque fois que je suis dans la première équipe, on m’appelle Texas. Au début, nous avons appris à nous connaître, mais ensuite, j’ai été accueilli assez rapidement dans l’équipe. Je suis sûr que Jérôme Boateng a une vidéo de moi chantant « Party in the USA » au camp d’entraînement au Qatar.

Les situations d’entraînement avec Arjen Robben :
« C’était peut-être mon deuxième jour en Bavière. J’étais le partenaire d’entraînement d’Arjen Robben, et il attend toujours la perfection à chaque course. Si vous ne jouez pas le ballon assez près de lui, il n’est déjà pas content de vous et j’ai peut-être eu 2 ou 3 passes d’affilée qui n’allaient pas exactement dans son pied droit. Alors il m’a crié : « Hé, allez, concentre-toi, tu dois faire mieux ! C’était assez grossier, mais en même temps un peu cool, car tout le monde ne peut pas dire qu’il a été engueulé par Arjen Robben ».

Et avec Lewandowski :
« Je me souviens d’un jour d’entraînement où les pros étaient de retour de la Coupe du monde. J’ai joué contre Robert Lewandowski, Kingsley Coman, Serge Gnabry, Thiago et Thomas Müller. Ils ont joué la balle à Lewandowski, qui me tournait le dos. Je n’étais qu’à un mètre de lui, alors il s’est retourné et a tiré la balle dans le coin avec son pied gauche.

Manuel Neuer m’a apporté ses conseils : « Vous devez vous rapprocher de lui ! Je me suis dit : « Ce n’était qu’un mètre tout au plus, comment a-t-il pu tirer si fort et si bien placé si vite ? Il est l’un des meilleurs attaquants du monde et j’ai beaucoup à apprendre ».

Sur ses débuts professionnels en cours :
« Partout dans le monde, nous voyons des garçons de mon âge avoir leur chance dans la première équipe, ou même jouer pour l’équipe nationale. J’ai deux bons amis ici, Joshua Zirkzee et Alphonso Davies, qui viennent d’avoir leur chance dans la première équipe, et tous les deux saisissent très bien leur chance.
Je pense que je suis également en mesure de montrer aux gens que nous, les Américains, pouvons nous aussi jouer au plus haut niveau du monde, que nous jouions en club ou en équipe nationale.

Sur ses loisirs, la maison et les amis :
« Le plus bel endroit que j’ai visité et ma destination préférée est Lisbonne au Portugal. Mon film préféré est « Il faut sauver le soldat Ryan » et la chanson que je préfère actuellement est « Shaolin Thème Song » de Malay et 6LACK. En plus, ça me manque déjà de manger des ailes de poulet avec mes garçons à la maison ».

Parmi ses sports favoris :
« Mon club de football préféré en Amérique est bien sûr mon club d’entraînement, le FC Dallas. Si je devais choisir entre Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, je dirais Ronaldo. Et comme pour d’autres sports, comme le basket-ball, bien sûr, Michael Jordan est le plus grand ».

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More