Quels enseignements après Nuremberg ?

En faisant le choix de jouer un match amical dans le cadre d’un derby bavarois (face au voisin Nuremberg, mal classé de Bulli 2), juste après un stage intensif d’une semaine à Doha, avec un effectif soit fatigué soit décimé, que pouvait attendre Hansi Flick ? Le technicien allemand alignait ses meilleurs joueurs valides en 1ère mi-temps : 1-1 à la pause, sans engagements ni envies.

Au retour du vestiaire, H Flick alignait une équipe 100% renouvelée en confiant l’issue de la rencontre à une équipe composée uniquement de jeunes. Score final 5-2 ! Une claque, sans réelles conséquences mais qui aura déçu Flick :  « je ne peux pas être content du résultat. Même fatigués, dans un derby, les joueurs se devaient d’être plus motivés ». « En première période, j’au vu des choses que j’ai appréciées, d’autre que je n’ai pas appréciées et nous avons été dépassés en seconde période ».

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More