Dans son numéro spécial « coupe du monde », France Football est notamment revenu sur le mondial de 1982 et le « match de la honte » opposant la RFA des KH Rummenigge, P Breitner, H Hrubesch, U Stielike, R Schumacher et autres M Kaltz aux « amis » autrichiens. Alors que la polémique a toujours existé sur ce match arrangé pour les uns et normal pour les autres, il est intéressant de revenir sur cette triste page de la NM qui aura eu pour conséquence d’éliminer l’Algérie Rabah Madjer du mondial espagnol. Le journal l’Equipe choisira un titre évocateur la lendemain :  « 22 cartons rouges » . Avant ce dernier match, l’Algérie était seconde derrière l’Autriche, la RFA ne comptant alors que 2 points (défaite vs Algérie et victoire vs Chili)  et était virtuellement éliminée. Le but de Hrubesch dès la 11ème minute sur passe de Pierre Littbarski scellera la rencontre (victoire RFA 1-0) et l’élimination de l’Algérie. Passé ce fait de jeu, la rencontre se résumera à une parodie de football, plus la moindre occasion,  plus le moindre tir cadré. Excédés, les supporters espagnols et algériens dénoncèrent immédiatement une « entente cordiale » entre les 2 pays « amis ». Le capitaine allemand (également capitaine du Bayern à l’époque) Paul Breitner argua que le public était stupide, la RFA étant avant tout « venue pour gagner la coupe et non faire du spectacle ». De cette rencontre, découlera 2 décisions : les excuses de l’association des entraineurs allemands à la fédération algérienne et la décision de faire jouer les matchs de la 3ème journée de poule, le même jour et à la même heure. Certains joueurs allemands, dans un acte d’une rare intelligence, jetèrent de l’eau sur des supporters mécontents venus manifester devant leur hôtel… La RFA de 1982 jouera cette année là le France RFA de Séville, chargé d’émotions pour de nombreux supporters français, avant de s’incliner face à l’Italie de Paolo Rossi… Justice était rendue.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils