FCBayern-fr

Robert Lewandowski et le conflit Russo/Ukrainien

Si Robert Lewandowski arborait – comme tous les joueurs du Bayern  – un brassard noir hier en hommage aux victimes du conflit Russo/Ukrainien, l’international polonais portait – outre le brassard de capitaine – un 3ème brassard au couleur de l’Ukraine pour apporter un soutien personnel supplémentaire.

Article rmcsports.bfmtv.com : 

Quelques minutes après l’annonce de la Fédération polonaise expliquant son refus de jouer contre la Russie en barrages du Mondial, le capitaine de la sélection Robert Lewandowski est venu apporter son soutien et estime qu’il s’agit de « la bonne décision ».

Il n’a pas fallu longtemps à la star de la sélection polonaise pour réagir. Une poignée de secondes, tout au plus, avant de venir apporter son soutien à sa Fédération. Quelques minutes plus tôt, son président Cezary Kulesza avait pris la décision  de ne pas disputer le match de barrage pour la Coupe du monde 2022 contre la Russie, prévu le 24 mars à Moscou, en raison de l’invasion de l’Ukraine par les troupes russes.

« Trêve de paroles, il est temps d’agir. En raison de l’escalade de l’agression de la Russie en Ukraine, l’équipe de la Pologne n’envisage pas de jouer le match de barrage contre l’équipe de la Russie », écrivait-il sur son compte Twitter, ajoutant qu’il s’agit de « la seule décision correcte ». Il explique également travailler en parallèle avec les fédérations suédoise et tchèque pour présenter une position commune à la FIFA afin que leurs rencontres, toutes prévues en Russie dans un mois, soient délocalisées.

Lewandowski au soutien de sa Fédération

La star du Bayern Robert Lewandowski, en réponse à ce tweet, souligne lui aussi qu’il s’agit de la « bonne décision » : « Je ne peux pas imaginer jouer un match contre l’équipe nationale russe dans une situation où l’agression armée en Ukraine se poursuit. Les footballeurs et les fans russes ne sont pas responsables de cela, mais nous ne pouvons pas prétendre que rien ne se passe ».

De son côté, l’UEFA a d’ores et déjà pris la décision de relocaliser à Paris la finale de la prochaine Ligue des champions, initialement programmée le 28 mai à Saint-Pétersbourg.

La source rmcsports.bfmtc.com

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :