Soirée noire, perspectives sombres ?

Soirée cauchemardesque à l’Allianz Arena hier soir avec une élimination (1-1 après prolongation, Aubameyang ayant répondu à Lewandowski), 0-2 aux tab, les 4 tireurs bavaraois ayant échoué Lahm, Alonso, Götze et Neuer).

Défaite synonyme d’élmimination de la coupe d’Allemagne, mais surtout deux nouveaux blessés: Arjen Robben, qui dut sortir 15′ après son entrée en jeu (déchirure au mollet ? fin de saison ?) et Robert Lewandowki, qui a reçu un choc à la tête après un contact avec Langerak (Lewandowski a été hospitalisé pour une commotion cérébrale à l’issue du match).

Soirée cauchemardesque à l’Allianz Arena hier soir avec une élimination (1-1 après prolongation, Aubameyang ayant répondu à Lewandowski), 0-2 aux tab, les 4 tireurs bavaraois ayant échoué Lahm, Alonso, Götze et Neuer).

Défaite synonyme d’élmimination de la coupe d’Allemagne, mais surtout deux nouveaux blessés: Arjen Robben, qui dut sortir 15′ après son entrée en jeu (déchirure au mollet ? fin de saison ?) et Robert Lewandowki, qui a reçu un choc à la tête après un contact avec Langerak (Lewandowski a été hospitalisé pour une commotion cérébrale à l’issue du match).

Le Bayern pourra nourrir des regrets pour ne pas avoir su tuer le match alors qu’il dominait son adversaire. Si les 2 gardiens ont fait un grand match, Lewandowski aura tiré sur le poteau et une transversale, et une faute de main flagrante de Schmelzer n’aura pas été sifflée pour le Bayern.

A noter que le match aura été très physique, les Borrussiens de jettant dans la bataille en seconde mi temps: au final épuisement physique et nouveaux blessés, sans oublier le déception, le visage marqué de plusieurs bavarois étant éloquant à la fin du match, Boateng devant être consolé par Guardiola.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More