Le Bayern, sans Robben ménagé, James blessé et Lewandowski « puni » depuis son altercation avec Hummels, a largement dominé Fribourg à l’extérieur (0-4). Un CSC heureux aura débloqué la situation, sous la pression de Müller avant que Tolisso ne soulage ses partenaires sur un superbe missile de 30 mètres en pleine lucarne. Wagner, reprenant laborieusement le ballon suite à une action initiée par Bernat, puis Müller clôturait ce feu d’artifice dominical. Corentin Tolisso a été très en vue, Bernat très intéressant en aillier, alors que Sandro Wagner, pourtant buteur, a montré ses limites actuelles. Thomas Müller confirme lui son retour en forme, impliqué dans tous les bons coups: de bonne augure pour la fin de saison aux multiples objectifs…

Pour Jupp Heynckes, ce fut un match « exceptionnel »: alors que les bavarois s’attendaient à un SC Fribourg agressif et fort dans les duels, le Bayern aura répondu en occupant le terrain habillement en étant « remarquable dans le jeu ». Pour le technicien de 73 ans, c’était « un des meilleurs matchs de la saison, avec une équipe toujours super motivée qui sait quel rythme conserver pour la ligue des champions et la fin du championnat.

%d blogueurs aiment cette page :