Jupp Heynckes avait fait le choix se faire tourner en laissant au repos 5 des titulaires victorieux du PSG (Lewandowski, Rudy, Tolisso, Boateng, Alaba) et avant de se priver de Sven Ulreich qui s’est blessé à l’échauffement: Tom Starke, 36 ans et sorti de sa retraite, a joué l’intégralité de la rencontre, en livrant une prestation solide.C’est donc un Bayern en mode gestion qui s’est imposé 0-1 à Francfort, sur un but de l’inévitable Vidal, toujours présent pour lancer son équipe dans les moments difficiles. Tolisso, Lawandowski seront rentrés, pour un match maitrisé à défaut d’être génial : une stratégie indispensable, le Bayern devant encore joueur tous els 3 jours jusqu’au prochain tour de DFB Pokal vs Dortmund.

Le Bayern conforte son avance et sa domination avec désormais 8 points d’avance sur le RB Leipzig (tenu en échec 2-2) alors que Dortmund a encore chuté… à domicile.

%d blogueurs aiment cette page :