Schalke 04 en perdition…

FC Bayern vs Schalke 04 : qu’il est loin le Schalke 04 des Klaus Fischer ou Rolf Rüssemann (fin des années 70′ début 80′) ou des Neuer, Sané, Ozïl, Draxler, Kuranyi, Rafinha, Thon, et autre Huntelaar…

En 2008, le club a connu de grosses difficultés financières alors qu’il figurait parmi les plus riches du monde (13ème club le plus riche du monde en 2008). Un investisseur étranger avait prêté des sommes considérables pour la construction du nouveau stade, mais à un taux très élevé et le club a rapidement croulé sous son endettement et frôla la cessation de paiement. Alliée à des résultats sportifs décevants, la situation de S04 n’a fait qu’empirer et le club dut se résoudre à vendre ses meilleurs joueurs, parmi lesquels Neuer puis Sané et céder des actions de son stade.

Cette saison, le Bayern a débuté sa saison avec un feu d’artifice 8-0 à l’Allianz Arena…. confirmant les difficultés sportives du club, qui était promis à une possible relégation dès le début du présent championnat. Tout s’est enchainé très vite et le club est aujourd’hui bon dernier à 3 points du 17ème Mayence qui a battu hier le RB Leipzig. Schalke 04 compte 1 victoire (obtenu il y a 15 jours) 4 nuls et 12 défaites avec une différence de -30.

Manuel Neuer, Leroy Sané, Léon Goretzka, Éric Maxim Choupo-Moting et Alexander Nübel – tous d’anciens joueurs du club de Gelsenkirchen – sont très peinés de voir leur ancien club en pleine dérive…

RAPPEL ARTICLE DE DEBUT DE SAISON :

Séquence rétro *** Si les dernières confrontations face à Schalke 04 ont souvent été couronnées de succès, ce ne fut pas toujours le cas. A titre personnel, je me souviens de cette cruelle désillusion (9 octobre 1976, il y 43 ans). Le grand Bayern des Beckenbauer, Müller, Maier, Hoeness était humilié 0-7 au stade Olympique… Un grand moment de solitude devant les « buts venus d’ailleurs » de Stade 2. Et je me souviens de la satisfaction du journaliste annonçant ce naufrage collectif du champion d’Europe en titre… quelques mois seulement après la finale de Glasgow face à St Etienne…

La saison suivante, le Bayern allait flirter avec la relégation terminant 12ème de la Bundesliga, avant d’écrire une des plus belles pages de son histoire avec une reconstruction conduite par le duo « Breitnigge » contraction de Breitner et Rummenigge lors de la saison 79/80.

Les « soucis » actuels du géant bavarois (recrutement, ambitions, crédibilité de l’entraineur, décrochage dans la hiérarchie européenne) ne sont que des péripéties qui n’ébranleront jamais l’institution FC Bayern.

Depuis, les temps ont bien changé… mais cette confrontation reste historiquement particulière…

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More