FCBayern-fr

Un Bayern force 7

Vainqueur 0-4 à Gelsenkirchen, le Bayern enfonce un peu plus dans la crise Schalke 04.

Müller marque un doublé, Lewandowski marque son… 22ème but, Alaba marque son 2ème but de la saison et Kimmich délivre 3 passes décisives (9 depuis le début de la saison), le jeune milieu n’étant pas impliqué dans le but de l’autrichien, qui marque seul d’une frappe flottante des 20 mètres, Fâhrmann commentant une faute de main au passage.

A noter que Léon Goretzka jouait son 100ème match sous les couleurs du Bayern  la Veltins Arena : il aura à cette occasion livré une prestation de très bon niveau, en ratissant de nombreux ballons.

Schalke se sera écroulé en fin de match en concédant 2 buts aux 89ème et 90ème minutes.

Que retenir ? avec un 11 quasi inchangé avec une seule nouveauté (qui n’en est pas une ; Süle à la place de Pavard), Le Bayern dominait la première période, non sans quelques frayeurs mettant en évidence son portier infranchissable sur 2 parades déterminantes.

À la 64ème, alors que Müller avait fait le break, Hansi Flick faisait rentrer Musiala (Gnabry) et Coma (Sané). A la 68èm, c’est Lucas Hernandez qui rentrait à la place de Davies, Lewandowski  cédant lui sa place pour Choupo Moting 10 minutes avant la fin du match.

60% de possession, 25 occasions !!!! à l’extérieur !!! (13 pour S04), 31 tirs (13) dont 13 cadrés (3), 7 corners (3) et 3 arrêts (9).

Si Schalke a fait illusion pendant la première mi temps en étant discipliné et dangereux, mais a fini par sombrer.

Le Bayern profite à plein des défaites des défaites de Dortmund (à Mönchengladbach), Leipzig à Mayence et du Bayer chez lui face à Wolfsburg, pour compter ce soir 7 points d’avance sur son dauphin le RB Leipzig. Julian Nagelsmann a déclaré que sans gagner ses matchs, Leipzig peut dire adieu à ses ambitions de titre qui ne doit plus être évoqué désormais à Leipzig.

Un grand match de Müller, mais que dire de la prestation de Joshua Kimmich, 3 fois passeurs. Avec lui, ce Bayern offre un autre visage, même si défensivement, les bavarois ont montrés de nouveaux signes de fébrilité…

Par contre, alors qu’on aurait pu imaginer du temps de jeu pour Marc Roca, il n’en a rien été, Hansi Flick préférant faire rentrer K Coman à 0-2….

Le championnat du monde des clubs se profile doucement et dans d’excellentes conditions.

Un dernier match avant de s’envoler au Qatar (réception du TSG Hoffenheim de Sébastian Hoeness, qui avait sèchement battu le FCB à l’aller (4-1).

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More