FCBayern-fr

Le Bayern (r)assure face au Werder

Tranquillement, sans être inquiété si ce n’est en fin de rencontre, le Bayern a assumé son rang lors de la 25ème journée de Bundesliga. Les hommes d’Hansi Flick se sont imposés 1-3 (0-2 à la pause) au Werserstadion du Brême au terme d’une rencontre aboutie.

Avec une possession un peu plus faible qu’à l’accoutumée (57%), le Bayern aura malgré tout dominé son sujet avec 18 occasions (6 Werder), 21 tirs (8) dont 6 (4) cadrés, mais aussi 2 poteaux et une transversale du même joueur, Robert Lewandowski.

L’international polonais aura beaucoup tenté, même si sa première période fut assez quelconque, avant d’être récompensé (lire par ailleurs).

Les buts  :

0-1 (23ème) : sur un corner de Joshua Kimmich, le ballon est subtilement prolongé de la tête par Müller pour Leon Goretzka qui catapulte le cuir dans la lucarne du Werder d’une superbe tête placée.

0-2 (35ème) : on retrouve Müller à la manœuvre, avec un contrôle de la poitrine et une passe astucieuse pour Serge Gnabry qui reprend du droit. Imparrable.

0-3 (67ème) : sur un corner de Kimmich, la balle est reprise par Goretzka puis rebondit sur un genou vert pour servir … Lewandowski qui marque son 32ème but de la saison après avoir frappé 2 fois les montants adverses. Un but « billard » à plusieurs bandes, mais au final un but logique et mérité.

A partir de la 79ème, Flick procèdera à 4 changements avec les rentrées de Roca, Sané, Musiala et Choupo-Moting à la place respectivement de Kimmich, Gnabry, Coman et Lewandowski.

A la 85ème sortira Davies remplacé par Bouna Sarr… et c’est à ce moment que le Bayern va encaisser un but, Sarr ayant sa part de responsabilité : hésitant sur son alignement, il n’allait placé en situation de hors jeu l’attaquant de Brême qui allait initier le but. Pire, à la 88ème, le danger allait se porter sur le côté de Bouna Sarr, qui allait laisser le joueur du Werder partir dans son dos. 5 minutes de jeu apocayltiques de la part de Bouna Sarr dont le niveau demeure plus qu’inquiétant alors qu’il avait le niveau de la L1 française…

Individuellement, la défense n’aura pas été très sollicitée, tous les joueurs étant propres, à l’exception de Bouna Sarr (lire ci dessus) qui provoquera la colère de Neuer qui laisse passer un clean sheet, abandonné par sa défense en fin de match.

Parmi les satisfactions, notons Müller (double passeur) et Goretzka. L’équipe revient bien, les joueurs sont en forme et on commence à retrouver par moment le Bayern de la saison passée, capable de renverser n’importe quel adversaire quand il le veut en accélérant la circulation du ballon.

A noter que Robert Lewandowski a été légèrement blessé à l’oeil après qu’un joueur du Werder lui ait mis le doigt dans l’œil (l’image est impressionnante), sans conséquences, même si le polonais a dû être soigné sur la ligne de touche quelques minutes.

Si Manuel Neuer n’a pas amélioré son nombre de Clean sheet, il a écrit une ligne de plus sur son palmarès : en disposant du Werder pour la 21ème fois, il devient le joueur ayant remporté le plus de match contre le même adversaire.

Prochain match ce mercredi en LDC avec la réception de la SS Lazio Rome après la victoire à l’aller 1-4.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More