does ashley madison still exist how do you know if someone likes you on tinder how to make a new tinder account without facebook how to recover tinder account with email how to delete your zoosk profile
FCBayern-fr

Hold Up du PSG à Munich

Le match face au Paris SG était attendu et il aura tenu toutes ses promesses, sous une neige continue.

Malgré les absences de part et d’autres, nous aurons assisté à un vrai match de ligue des Champions que le Bayern aura outrageusement dominé, mais perdu (2-3). Si le Paris SG n’a pas démérité, il aura subi les assauts répétés des bavarois qui auront drastiquement manqué de réalisme, l’absence d’un Lewandowski s’étant fait amèrement ressentir…

Navas a une fois encore porté son équipe (10 arrêts), Mbappé signe un doublé, le Bayern sera rapidement mené (3éme Mbappé, avec un inhabituelle faute de main de Manuel Neuer) avant que Marquinhos soit mis en position par la largesse de la défense bavaroise (0-2 28′). Choupo-Moting entretiendra l’espoir à la 37ème sur un centre de Pavard. A la pause, le PSG était devant (« un avantage miraculeux » comme le titrera l’Equipe). A la 60ème, le Bayern sera récompensé de ses efforts et engagements avec l’égalisation de Müller sur une tête piquée consécutive à un coup franc de Kimmich, le but de Müller ressemblant à celui de Choupo qui avait lui trouvé la transversale de Navas juste avant l’ouverture du score de Mbappé… Mais ce sera enciore ce diable de Kylian Mbappé qui sonnera le glas munichois à la 68ème, en se jouant de Boateng, malheureux sur l’action: le tir de Mbappé passera entre les jambes du défenseur et laissera Neuer sans réaction, le portier bavarois applaudissant le geste du français avant d’aller chercher le cuir dans ses filets…

Le belle série du Bayern (19 matchs sans défaite s’est donc achevée hier, laissant le record au Réal (25), en précisant que le PSG est le premier club français à s’imposer face au Bayern en match à élimination directe C1 depuis l’AS St Etienne en … 1969 (victoire ASSE à l’époque 3-0). Hier, le PSG l’a réalisé à Münich et chez le champion d’Europe en titre.

A noter que ce match aura laissé des traces , sur des organismes déjà bien éprouvés par l’accumulation des rencontres en club mais aussi en sélection. A ce titre, nous avions précédemment souligné que la récente trève internationale pouvait pénaliser le Bayern, Löw n’ayant pas ménagé les bavarois malgré leur calendrier infernal.

4 blessés hier : Diallo et Marquinhos côté parisien, Goretzka et Süle côté bavarois, les conditions de jeu n’ayant aucunement soulagé les organismes, bien au contraire : les 2 joueurs bavarois ont des problèmes musculaires : ils pourraient manquer le match de Samedi (Union Berlin) mais être rétablis pour la Parc des princes… Espérons.

Ce match aura aussi mis en évidence le manque de profondeur du banc bavarois (source des relations conflictuelles entre Flick et Salilhamidzic), qui a la pause avait déjà fait rentrer Davies et Boateng. SUr la seconde mi-temps, seul le jeune Jamal Musiala avait le standing d’un remplaçant, au milieu d’un Javi Martinez vieillissant et d’un Bouna Sarr pas au niveau).

Le résumé de l’Equipe.fr https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Le-psg-decroche-un-succes-incroyable-sur-le-terrain-du-bayern-munich-en-quart-de-finale-aller-de-ligue-des-champions/1240407

 

La source l'Equipe.fr

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More