FCBayern-fr

Le Bayern file vers le titre

Après une élimination en 1/4 LDC qui reste dans toutes les têtes (Flick a reconnu qu’il dort mal depuis le match à Paris), on attendait de voir la réaction des bavarois qui se déplaçait à Wolfsburg, solide 3ème de Bundesliga et qui restait sur une belle série.

Alors que les loups n’avait plus encaissé le moindre but à domicile, ils en prendront 3 cette fois.

Le premier but viendra de Musiala, bien servi par Davies qui effacera Baku et Mbabu. Le jeune Jamal héritera du cuir et se jouera de son adversaire direct dans un petit espace pour tromper Casteels (0-1, 15′). Moins de 10 minutes plus tard, ce sera au tour de Choupo-Moting se scorer. Le centre en retrait d’Alaba sera détourné par Casteels qui relachera le ballon, sur Choupo qui, à l’affut, contrôle et marque (0-2, 24′). Le Bayern dominait et maitrisait globalement la rencontre avec des loups toujours non résignés et dangereux.

Les loups reviendront au score avant que Musiala ne signe un doublé. Pavard lance pour Müller qui centre pour Musiala qui place une tête croisée qui lobe Casteels pas exempt de reproche une fois encore. L’extension de Musiala est remarquable, le joueur restant en suspension significativement.

Wolfsburg réduira le score par la suite et continuera à y croire jusqu’au terme du match qui se termine sur un probant 2-3 bavarois.

Une possession de 53%, 12 occasions (8 WfL), 14 tirs (8) dont 9 cadrés (3). Contrairement aux dernières sorties bavaroises, la mire était cette fois mieux réglée, et surtout les hommes de Flick se seront montrés efficaces, surtout froidement en première période.

Les joueurs sont exténués, les non match de Müller (coupable d’une mauvaise passe sur le 1er but de Wolfsburg) et Kimmich sont un signe. Kingsley Coman, au bout de 5 minutes semblait déjà cramé. Au niveau des satisfactions, citions surtout Musiala qui étale désormais son talent et ses perspectives prometteuses au grand jour (6 buts en 22 matchs, le plus jeune joueur (19 ans) à marquer autant en Bundesliga), mais aussi Lucas Hernandez très solide.

Une fois encore, Leroy Sané aura déçu, non par l’engagement mais sur la finition, avec de nombreuses occasions vendangées.

Le Bayern reprend 7 points d’avance à 5 matchs du terme (15 points). Il marque les esprits en venant d’aller s’imposer chez le 2ème (Leipzig) et le 3ème Wolfsburg.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More