FCBayern-fr

Impitoyable contre Berlin (5-0)

Le Bayern a repris sa marche en avant en disposant facilement du Hertha Berlin 5-0.

Triplé de Lewandowski, et buts de Musiala et Müller.

Une mach dominé totalement avec une maîtrise sans partages des bavarois. Une défense solide avec un très bon match d’Upamécano qui commence déjà à faire oublier Alaba (le français est sorti à la pause suite à une alerte aux ischio jambier et Nagelsmann n’a voulu prendre aucun risque) , un jeune Musiala toujours aussi impressionnant (auteur d’un superbe but) et des ailiers retrouvés (Gnabry confirme son regain de forme et Sané aura été plus en vue en évoluant à gauche).

6ème  : Sur une action initié par Davies, Lewandowski laissera le ballon passer entre ses jambes après avoir senti et entendu Müller derrière lui qui ne laissera aucune chance au gardien berlinois (1-0)

34′ : sur un centre de Gnabry, Lewy reprend de la tête et fracasse la transversale en envoyant le ballon dans les airs avant de retomber sur une tête placée du polonais (2-0)

49′ : sur une récupération de Müller, la ballon est transmis rapidement à Musiala et se décale légèrement  après un contrôle. Sa frappe forte et placée finit dans le petit filet droit (3-0)

79′ : toujours initiée par Müller, l’action met en évidence Sané sur sa gauche qui effectue uu une deux avec Thomas Müller. Cà va trop vite pour Berlin. Sané évite la sortie de Schwolow en passant en retrait à Lewy (4-0)

84′ : sur corner de Kimmich, Nianzou Kouassi remet de la tête à Lewandowski qui trompe Schwolow de la tête (5-0).

63% de possession, 14 occasions (6 pour le Hertha), 16 tirs dont 6 cadrés (7/3), les hommes de Nagelsmann ont rendu une copie parfaite, malgré les absences de Hernandez et Pavard (reprise) et un milieu défensif perfectible (Goretzka).

Sont rentrés en cours de match, Kouassi, Sané, Coman, Sarr et Choupo Moting. Ne sont pas rentrés Ulreich, O Richards C Richards et C Tolisso, le français Cuisance n’étant pas sur le feuille de match.

Julian Nagelsmann prend ses marques et le groupe vit bien, en espérant des arrivées de dernières minutes (Sabitzer ?), le jeune Amine Adli, un temps convoité par les bavarois, ayant signé au Bayer Leverkusen où il peut espérer un temps de jeu supérieur à celui qu’il aurait eu sous les ordres de Nagelsmann.

C’est désormais la trêve hivernale, le Bayern se déplaçant à Leipzig le 11 septembre prochain pour le choc de la J4.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More