FCBayern-fr

Le Bayern écrase toute la concurrence

Ce Bayern n’en finit pas de tout écraser sur son passage et d’impressionner.

La victime des bavarois s’appelle cette fois le Benfica de Lisbonne, défait 0-4 sans son antre, malgré le soutien de son public inconditionnel, capable de galvaniser ses joueurs comme personne. Mais cela n’a pas suffit, même sur les lisboètes ont opposé une farouche résistance avec un engagement physique parfois limite.

Le Bayern est désormais sur une série de 20 matchs sans perdre à l’extérieur en Ligue des Champions (16 victoires, 4 nuls) depuis  une défaite 3-0 face au PSG en septembre 2017, le tout en marquant 54+4 buts dans cette série !

Avant ce match, le Bayern totalise une moyenne de 3,2 buts par match LDC depuis le début de la saison dernière, soit la moyenne la plus élevée de la compétition.

Les buts ont été marqués par L Sané sur un somptueux coup franc (70ème) avant que Benfica ne craque complètement sur un CSC (80′), un but de Lewy (82′) et un dernier but de Sané (doublé)  à la 85′.

Avant cela, Robert Lewandowski (42′) s’était vu logiquement refuser un but marqué avec… son bras gauche, puis benjamin Pavard trouvait le poteau à la 47ème   à la réception d’un long centre venu de la gauche. la demie volée du droit n’était pas sans rappeler le but du français en 1/4 de finale face à l’Argentine en 2018… Superbe !

5 petites minutes plus tard, c’était au tout de Müller de voir son but invalidé pour une position de hors jeu de Coman au début de l’action.

Gnabry, Stanisic, Musialan Tolisso et Richards sont rentrés respectivement à la place de Pavard 66′, Müller 77′ Coman 86′, Sabitzer 86′ et Hernandez 87′.

65% de possession pour le Bayern, 14 occasions (8 Benfica), 21 tirs (8) dont 7 cadrés (3) et 1 poteau.

Upamécano a été impressionnant par sa vitesse et sa solidité, Sané a brillé, tout comme Coman. Sabitzer a été meilleur repositionné dans l’axe plutôt sur l’aile droite, où Pavard était trop esseulé, offensivement et défensivement même si le français a rend une copie très propre avec un apport offensif significatif.

Le Bayern est de plus en plus plaisant à voir jouer et la défense à 3 Hernandez Upémacano Süle a définitivement rangé aux rayons des souvenirs la paire Alaba/Boateng avec un rajeunissement probant et sécurisant pour l’avenir, Niklas Süle devant être prolongé même s’il se dit que le géant bavarois a des envies de PL.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More