FCBayern-fr

Le Bayern en lutte contre la violence à l’égard des femmes (« Zonta Says No »)

Le FC Bayern illuminera à nouveau l’Allianz Arena en orange à l’occasion de la Journée internationale pour lutte contre la violence à l’égard des femmes, le 25 novembre, comme il le fait depuis trois ans. Les champions allemands du record soutiennent une fois de plus la campagne mondiale « Zonta Says No », qui s’engage à lutter contre la discrimination et la violence à l’égard des femmes et des filles.

Présidente du Zonta Club München City, Prof. Dr. Hoda Tawfik : « Une femme meurt encore tous les deux ou trois jours en Allemagne des suites de violence domestique. avec un problème social majeur. »

Le président du FC Bayern Herbert Hainer : « Nous voulons défendre cet important problème de société et sensibiliser à long terme. La violence sexiste est et reste un sujet tabou dans notre société, et la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes est un rappel annuel aux gens du monde entier. En tant que FC Bayern, nous voulons contribuer à la sensibilisation nécessaire à ce sujet tabou.  »

Allianz Arena s’allumera en orange de 17h à 23h

L’organisation non-gouvernementale, non partisane et active à l’échelle mondiale, Zonta International, travaille depuis plus de 100 ans pour améliorer fondamentalement la position des femmes. Le Zonta compte plus de 28 000 membres dans le monde et environ 1 100 clubs dans plus de 63 pays. Depuis 2013, leur campagne mondiale « Zonta Says No » fait la promotion des « 16 jours d’activisme » des Nations Unies du 25 novembre au 10 décembre sous le slogan « Orange The World ». Au début, des bâtiments et des monuments du monde entier s’illuminent de la couleur symbolique.

Rien qu’à Munich, sous le patronage des quatre clubs locaux du Zonta, plus de 20 bâtiments seront illuminés en orange de 17h à 23h, dont l’Allianz Arena, le BMW Welt, le Gasteig, plusieurs bâtiments du gouvernement de l’État de Bavière, le théâtre Kammerspiele, le Théâtre Residenz, l’université et l’aéroport. La violence à l’égard des femmes est la violation des droits humains la plus courante dans le monde. Une femme sur quatre en Allemagne est victime de violence de la part de son ancien partenaire ou actuel.

La source fc bayern.com

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More