FCBayern-fr

Une victoire non sans frayeurs

Cette journée, la 21ème, affichait un calendrier alléchant avec un Bayern / Leipzig hier et un Dortmund Leverkusen ce dimanche, opposant le dauphin du Bayern au 3ème.

Leipzig, deuxième défense (23 buts encaissés)  du championnat derrière le Bayern (19), était annoncé comme un très sérieux client, au delà d’être aussi l’ancien club de Nagelsmann, Upamecano et… Sabitzer qui ont rejoint la Bavière après avoir fait le bonheur du Rasenballsport Leipzig.

6 français étaient alignées au coup d’envoi  : Pavard Tolisso Coman et Hernadez côté bavarois, Nordi Mukiele et Christopher Nkunhu pour Leipzig, le tout devant 10.000 spectateurs (jauge covid).

Leipzig, qui restait sur 2 clean sheets, se devait de l’emporter pour revenir à la hauteur du toujours surprenant Union Berlin 4ème au coup d’envoi à l’Allianz Arena, les hommes de Tedesco étant la meilleure équipe depuis les matchs retours.

Nagelsmann opte d’entrée pour un 3-2-4-1 avec Pavard/Süle/Hernandez, qui évoluera en fin de rencontre, avec le replis tactique sur une défense à 4.

Le Bayern va livrer un match plein, les 2 équipes offrant un spectacle d’une grande intensité.

Le Bayern ouvrira le score par Müller, reprenant un ballon relâché par Gulasci suite à une tentative de Lewandowski. Leipzig reviendra au score 15′ plus tard par Silva, Benji Pavard et Joshua Kimmich ne pouvant rien faire sur leur ligne, surpris par l’action relativement confuse.

10′ plus tôt, Müller avait pensé marquer un doublé de la tête (servi par Gnabry), avant que le but ne soit refusé (VAR) à la suite d’une faute de Lewy au départ de l’action.

Cela ne décourageait nullement les munichois, qui, juste avant de rejoindre les vestiaires, allait prendre l’avantage par Lewandowski qui marquait (tête)  son 24ème but de la saison… idéalement servi par Kingsley Coman cette fois qui avait vu son tir détourné du bout des doigts sur la transversale par Gulasci (34ème).

La seconde mi-temps sera plus équilibrée, le RBL se montrant toujours très dangereux sur des contres rapides.

Leipzig allait recoller au score par Nkunku dès la 53ème, lancé une fois encore dans le dos de la défense bavaroise à la limite du hors jeu, Benjamin Pavard voyant l’ancien parisien partir dans son dos au début de l’action, le laissant prendre 2 m pour aller tromper Neuer.

Le match allait basculer 5 minutes plus tard, Gvardiol mettant le cuir dans ses propres filets, sur un tir de Gnabry que le défenseur du RBL allait détourner en lobant son propre gardien. Le score n’évoluera plus, même si le Bayern (Lewandowski notamment) aurait pu marquer 1 ou 2 buts de plus… et que Leipzig aurait pu lui aussi en marquer 1 ou 2 de plus aussi. Sans un Manuer Neuer décisif en plusieurs occasions avec des sorties déterminantes, des envolées somptueuses et des reflexes incroyables, le match aurait pu être beaucoup plus compliqué.

L’équipe aura répondu présente, avec une mention particulière à Corentin Tolisso, précieux au milieu et dans quasiment tous les bons coups offensifs (on imagine qu’une prolongation se profile pour le français au regard de ses dernières sorties, toutes plus convaincantes les unes que les autres). Coman a été incisif, comme Gnabry.

Si Neuer a été un roc malgré ses 2 buts encaissés, la tactique de Nagelsmann s’est avérée dangereuse. Si le pressing haut et incessant empêche l’adversaire de relancer proprement en étant étouffé, le système à 3 défenseurs est en danger dès que les bavarois perdent le ballon. Hier, de nombreux ballons ont été perdu en raison d’une frénésie offensive qui aura rendu compliquée la tache des défenseurs, parfois livrés à eux mêmes…et un peu seuls.

Ayant écopé d’un 4ème avertissement, Lucas Hernandez est proche d’une suspension automatique.

Sont entrés en jeu : Musiala, Upaménaco, Julian Nagelsmann optant pour la sécurisation du score avec les sorties de Muller et Coman dans les 5 dernières minutes avec les substitutions par Sabitzer et Kouassi.

58% de possession (42%  Leipzig), 17 occasions (9), 23 tirs (12) dont 7 cadrés comme RBL, 1 poteau (Coman) et seulement 3 corners (0).

Le Bayern compte 9 points d’avance ce matin, le BvB / Bayer se jouant ce dimanche après midi.

 

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More