FCBayern-fr

Fin de contrat (« HUAWEI ») pour Lewy

L’attaquant polonais de Bayern Munich Robert Lewandowski a rompu sa coopération avec le géant chinois des télecoms Huawei, accusé par des médias de collaborer avec la Russie dans le contexte de la guerre en Ukraine. La société a rejeté ces accusations, les qualifiant de « fake news ».

« Nous avons pris aujourd’hui la décision de mettre fin à la coopération marketing entre Robert Lewandowski et la marque Huawei. Ainsi, la réalisation de toutes les prestations promotionnelles a été suspendue de notre part », a déclaré l’agent du footballeur Tomasz Zawislak dans un communiqué envoyé à l’AFP, sans préciser la raison de la rupture.
Selon les médias polonais, cette décision est liée à un article du quotidien britannique Daily Mail accusant Huawei d’avoir aidé la Russie à sécuriser son internet face à des attaques des hackers pro-ukrainiens.

Le Daily Mail a cité dans son article un rapport publié sur un site internet chinois et qui par la suite a disparu de la toile. Le groupe chinois a confirmé la rupture dans une très brève déclaration:  « Huawei CBG Poland regrette la fin de son partenariat avec Robert Lewandowski. Nous apprécions notre coopération de plusieurs années et lui souhaitons beaucoup de succès dans l’avenir » (‘AFP).

Dans la phrase suivante, la branche polonaise du groupe chinois a souligné que la publication du Daily Mail était « une fake news » et que « les informations qu’elle contient ne sont pas vraies ».

Le premier samedi suivant l’attaque russe en Ukraine, Lewandowski avait porté lors d’un match un brassard aux couleurs de l’Ukraine. « Le monde ne peut pas accepter ce qui se passe là-bas. J’espère que le monde entier va soutenir l’Ukraine (…) », avait déclaré le meilleur joueur FIFA 2020 et 2021.

NDLR : l’international polonais du Bayern abandonne ainsi volontairement 5 millions de revenus publicitaires

 

La source Eurosport.com

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :