FCBayern-fr

Le Bayern tranquille face à FC Union Berlin (4-0)

Sans Süle blessé et Pavard en quarantaine (positif Covid), Julian Nagelsmann alignait samedi un 4-2-3-1 qui devait asseoir la stabilité défensive en associant Upamenacon à Nianzou Kouassi, en defense central alors que Stanisic était lui aussi titularisé. Le milieu était classique avec Kimmich Musiala. Le reste demaurait un grand classique avec Müller derrière Lewandowski et Sané Coman sur les ailes.

71% de possession, 11 occasions (7 Union); 16 tirs (10) dont 6 cadrés (5).

Le Bayern aura eu quelques inquiétudes en début de rencontre, notamment dès la 9ème minute sur une perte de balle d’Upamécano. Neuer aurait eu l’occasion de démontrer que sa blessure au genou s’écrivait au passé en sortant 2 arrêts de grande classe.

K Coman donnait l’avantage au 1/4 d’heure de jeu d’une frappe lointaine flottante qui trompait Luthe. Ensuite, 10 minutes plus tard, c’est Nianzou Kouassi qui marquait d’une tête piquée sur un corner tire par Kimmich. Enfin, juste avant de rejoindre les vestiaires, Luth stoppait irrégulièrement Lewandowski qui ne laissa pas prier pour marquer son 29ème buts en championnat sur pénalty.

Au retour de la pause, le Bayern tua le match définitivement avec un 4ème but (47′) d’une grande pureté: sur l’aide, Sané sert Müller qui lance instantanément Musiala d’une superbe volée. Le jeune international sert alors Lewandowski qui signe un doublé (30ème buts).

Le reste de la rencontre fut géré par des bavarois sereins mais concentrés. A l’heure de jeu, Sabitzer remplaçait Musiala, puis Gnabry permutait avec Coman. A la 75ème, derniers changements avec Müller qui laissait sa place à Choupo-Moting pendant que Roca suppléait Sané et Tolisso / Kimmich. Les rentrées conjuguées de Tolisso et Gnabry allaient redonner du rythme dans la partie, mais le score n’évoluera plus.

Peu d’enseignements à retirer de ce match avec un 11 appliqué et concentré et des joueurs engagés, titulaires comme remplaçants. Nous noterons le match une fois encore plein et abouti de Coman, la rentrée une fois encore intéressante de Roca et la solidité défensive de la paire Upamécano/Nianzou Kouassi, les 5deux français ayant marqué des points samedi.

C’est la trève inetrnationale et les 15 jours à venir permettront à Goretzka d’affiner sa condition physique (il était sur le banc hier) et à Davies de poursuivre son plan de reprise progressive.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :