FCBayern-fr

Laborieuse et inquiétante victoire face à Augsbourg

Trois jours avant le quart de finale retour de Ligue des champions face à Villareal (0-1 à l’aller), le Bayern Munich a attendu un penalty tardif de Robert Lewandowski pour s’imposer face à Augsbourg (1-0), ce samedi après-midi.

Le leader de la Bundesliga conserve de nouveau 9 points d’avance sur le Borussia Dortmund.

Longtemps sans grande inspiration, le Bayern Munich l’emporté finalement à 80e minute de jeu suite à un penalty réussi par Robert Lewandowski (32ème buts de la saison en Bundesliga), pour s’imposer contre Augsbourg (13e au coup d’envoi), ce samedi après-midi (1-0).

Contrariés par un adversaire agressif et bien organisé, les hommes de Julian Nagelsmann, avec les Français Benjamin Pavard, Tanguy Kouassi et Dayot Upamecano titulaires au coup d’envoi dans la défense bavaroise, et Kingsley Coman sur le banc, n’ont pratiquement pas été dangereux en première période. Et il a fallu un bon retour d’Upamecano sur une passe trop molle de Kouassi pour Neuer pour empêcher Hahn de conclure (12e). Il y avait trop d’approximations et pas assez de rythme côté bavarois. Sur les côtés, Gnabry et Sané, notamment, pas fait la moindre différence, et le leader de la Bundesliga et aussi parfois manqué d’assurance défensive.

À la pause, Nagelsmann a changé de système (3-4-3 à la place du 4-4-2 du départ) et Gnabry a cédé sa place à Musiala, devant les entrées de Davies et Sabitzer (57e). Le Bayern a tenté d’accentuer son emprise sur une équipe regroupée et à l’affût d’un coup offensif à jouer, mais sans se créer beaucoup plus d’occasions.

Le gardien polonais d’Augsbourg a repoussé avec brio une tête de Lewandowski (46e), puis Coman, entré à la 65e minute de jeu à la place de Sané, a manqué de précision (74e), comme le jeune Musiala (75e) . Mais le Bayern a fini par obtenir un penalty justifié pour une main d’Oxford sur une tête de Lewandowski, qui s’est chargé lui-même de le transformer (80e), mais que Kimmich a frappé sur la barre (85e).

De quoi conforter la large avance en tête de la Bundesliga sur le Borussia Dortmund (9 points) à cinq journées de la fin pour se concentrer sur le quart de finale retour de Ligue des champions face à Villareal, mardi, après la défaite concédée en Espagne à tous (0-1).

Le Bayern a d’ailleurs validé, avec son succès sur Augsbourg, sa qualification pour la prochaine édition de la C1.

Mais Il faudra – pour les Bavarois – remonter l’échec de l’aller (0-1) et montrer beaucoup plus que ce samedi après-midi tant dans l’animation offensive que défensive. Car si le Bayern n’a pas été mis beaucoup en danger, il a quand même montré qu’il pouvait l’être sur des transitions offensives et s’est parfois mis en danger tout seul sur des erreurs de transmissions ou des fautes évitables.

Si avec cette victoire le Bayern est donc déjà qualifié pour la prochaine édition de la ligue des champions, de nombreux signes d’inquiétudes demeurent et la qualification dans le dernier carré de la ligue des Champions sera loin d’être une formalité face au 7ème de Liga…

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :