Le ciel est devenu très gris et très bas au terme de la défaite à Dortmund. Si Niko Kovac a vu un « fantastique match de football », les supporters bavarois eux restent très inquiets tant le style de jeu et l’enthousiasme des Borussen ont été patents hier soir. Si le Bayern n’a pas démérité, il a du s’incliner logiquement et c’est peut être une passation de pouvoir qui s’est opérée hier soir. Après tant de déboires et de frustrations, le BvB est en train de renaître avec un Lucien Favre qu’Uli Hoeness lui même a dédaigné lorsque le suisse avait été évoqué pour succéder à Heynckes…

Pour Josuah Kimmich, un des rares bavarois à s’être exprimé, il est temps de tirer la sonnette d’alarme : « On est sous pression », « Si quelqu’un n’a pas compris ce qui est en jeu ici, alors il ne le comprendra jamais. nous voulions absolument éviter la défaite à Dortmund. Nous allons devoir faire en sorte de ne pas perdre complètement le contact avec le leader. Nous sommes à 7 points. On est sous pression, mais nous savons gérer la pression ».

Comptablement, le Bayern en enregistré sa 3ème défaite en 11 journées. Avec 6 victoires, 2 nuls et 3 défaites, le FCB de N Kovac compte 20 points en 11 matchs. Sur une saison, en conservant le même tempo, le Bayern pourrait compter une soixantaine de points en fin de saison. L’an dernier, Schalke 04 avait terminé second avec ce nombre de points… 19 points derrière le Bayern d’Heynckes. Les temps sont durs et il convient de noter que sur ses 6 derniers matchs, le Bayern a connu 3 fois la défaite (Berlin, M’Gladbach et Bvb) pour 2 victoires et 1 nul : 7 points sur 18 possibles…

C’est désormais la trêve internationale et force est constater que les joueurs du Bayern se retrouvent dans la même situation de « crise' » que lors du précédent rassemblement, même si entre temps, le FCB a connu quelques victoires (heureuses et poussives ne l’oublions pas) et une honorable défaite à Dortmund.

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils