Heureux, tout simplement : les premières réactions

Les 3 dernières sorties bavaroises se soldées par de petites victoires (1 but d’écart) mais de grandes conséquences : une qualification en finale de la coupe d’Allemagne et la conquête d’un 30ème titre, le Bayern ne laissant que des miettes à ses adversaires.

Relégué à 7 points du premier à l’Automne, le licenciement de Niko Kovac allié à l’arrivée d’Hansi Flick a tout changé. Le Bayern est sacré à la 32ème journée, avec 10 points d’avance (7 si le BvB bat Mayence ce soir).

Sur le match, quelques enseignements : beaucoup de fatigues accumulées, un Davies supersonique (lire par ailleurs), un Coman volontaire et un un Lewandowski realiste et brillant. L’international polonais, de retour de supension a inscrit son 31ème but, à la limite du hors jeu, idéalement servi par Boeteng : contrôle et reprise en pivot ne laissant aucune chance au gardien du Werder (0-1).

Malgré le poids des matchs, Hansi Flick aura aligné son équipe type, n’effectuant qu’un changement, la rentrée d’Hernandez à la place de Gnabry (82′) pour sécuriser le score après l’exclusion de Davies (79′ après un second carton jaune).

A noter le tir sur la transversale de Kimmich (26′) et l’arret de classe mondiale de Neuer à la 90ème… assurant le titre dès le terme de la 32ème journée.

Stats : Possession 60/40, tirs (12/6) sont cadrés (3/1) et 10 cornes (0 Werder)

Les réactions:

H. Hainer : « Ce 8ème titre est particulier. C’est le 8ème consécutif malgré la crise sanitaire, els plans bouleversés et les défis relevés. Nous sommes fiers et heureux. Maintenant, en route pour Berlin (finale coupe d’Allemagne le 4 juillet NDLR) »

KH Rummenigge : Kalle a tenu à valoriser le titre, obtenu sur le terrain, avec une valorisation sans commune mesure avec le titre du PSG, obtenu sans terminer la saison. « A l’automne, nous étions à 7 points et depuis nous gagnons tous nos matchs, en y mettant la manière ! ». »Même si nous sommes champions dans des stades vides, nous avons acquis le titre sur le terrain, et pas sur tapis vert comme en France, ce qui est un drame pour le football ».

R Lewandowski: « Nous sommes la meilleure équipe. C’est un moment particulier, sans nos supporters. Mais nous sommes très heureux car nous nous sommes longtemps battus pour remporter ce titre. Nous y sommes parvenus par notre qualité et nous sommes bien la meilleure équipe d’Allemagne »

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More