FCBayern-fr

Le Bayern déroule

La FC Bayern a passé sans encombres ce premier tour des 32èmes de finales de al DFB Pokal en disposant facilement du Viktoria Köln (D3).

L’avant match sur la chaine publique allemande avait permis de revoir des images de la dernières confrontation entre les deux clubs. C’était déjà en coupe d’Allemagne (09/1979) et les bavarois s’étaient alors imposées 1-3 avec des buts de Rummenigge, Dieter Hoeness et Paul Breitner, le Viktoria parvenant à se créer de nombreuses occasions en sollicitant le jeune Walter Junghans. Lors ce reportage, on aura pu apercevoir Dürnberger, Bretiner et Junghans descendre du bus et entendre Pal Csernaï l’entraineur hongrois de cette époque bénie (sous la Présidence du regretté Willy O Hoffmann récemment décédé).

Si les 30 premières minutes furent un peu compliquées mais sans danger hormis un premier but d Cologne refusé pour hors jeu, le Bayern  dominera copieusement la rencontre avec beaucoup de combinaisons et des joueurs qui auront pris du plaisir à jouer ensemble. Un match plaisant, rendu possible également par l’attitude des joueurs de Cologne, qui ne commettront aucune faute grossière, les 2 équipes se respectant.

Si le gardien VOLL retarda longtemps l’échéance avec plusieurs arrêts de classe, Viktoria finira pas sombrer.

Le Bayern évoluait avec Ulreich dans les buts et une défense inédite, la plupart des cadres étant au repos : Mazraoui et Stanisic débutaient, Gravenberch était titularisé comme Mathys Tel. Ce match aura aussi permis de revoir Léon Gortzka et Eric Choupo Moting, absents pour blessures.

Composition : Ulreich – Mazraoui, de Ligt, Hernández, Stanišić – Gnabry, Kimmich (Goretzka 68), Gravenberch (Sabitzer 80), Müller (Choupo-Moting 68) – Tel (Sané 63), Mané (Musiala 63)

Buts de Gravenberch, Tel,  Mané, Musiala,  Goretzka

Serge Gnabry aura globalement déçu pour ses engagements, à l’inverse d’un Gravenberch (élu homme du match) et d’un jeune rempli de talent, Mathys Tel, buteur. Hier soir, Mathys Tel est d’ailleurs devenu le plus jeune buteur du Bayern (17 ans  et 126 jours) en marquant d’une superbe frappe enroulée.

Tel aura montré de vraies qualités de percussion, alliée à une justesse technique prometteuse.

Julian Nagelsmann aura aussi fait une revue d’effectif avec les rentrées de Goretzka, Sabitzer, Choupo Moting , Sané et Musiala.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :