Le Bayern se qualifie dans la douleur pour les 1/4 de finale de la DFB Pokal en allant s’imposer 2-3 à Berlin. Serge Gnabry (doublé) aura été élu homme du match. C’est Kingsley Coman qui marquera en prolongation le but (construction peu académique) de la qualification, au terme d’une rencontre globalement terne. Le Bayern aura encore montré ses lacunes défensives, doublées de fautes individuelles (Hummels). Une équipe type idéale compte tenu des absences mais les hommes de Kovac peinent à dégager de la sérénité. L’absence de fond de jeu était patente hier soir, notamment en première période avec trop de joueurs statiques et sans mouvements. A noter la bonne rentrée de Ribéry, l’excellent match de Gnabry et une énième déception de James malgré de l’engagement. C’est trop peu. La copie globale reste inquiétante car le manque de sérénité demeure.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils