Josep Guardiola, entraîneur du FC Bayern München
D’abord, il faut dire merci à Jupp Heynckes pour la chance qui m’a donné d’être ici ce soir. C’est son travail que l’on a vu ici. Ce titre, je le lui dédie. Ce fut un match incroyable avec une prolongation et des tirs au but. Ce fut une finale incroyable quel que soit le résultat. On a gagné, on est content. On s’est créé beaucoup d’occasions et on a été assez bons en attaque, que ce soit dans l’axe ou sur les ailes. La personnalité de nos joueurs est incroyable. J’ai maintenant compris pourquoi ils ont tout gagné la saison dernière. Ils ont de la personnalité et du caractère. Je suis heureux pour eux.

 

Javi Martinez est un joueur important pour nous. Je pense que ce fut quelque chose d’incroyable que le Bayern aille chercher ce joueur. Il n’est pas encore en pleine possession de ses moyens. Il a réussi de grandes choses. Il a une grande volonté, une grande détermination mais il a bien joué au poste de milieu défensif. On a besoin de lui.

La meilleure équipe a gagné aujourd’hui. Nous avons eu beaucoup d’occasions parce que nous avons bien attaqué. Chelsea est une équipe difficile à jouer parce qu’elle a beaucoup d’expérience avec des joueurs tels que Petr Čech, (Ashley) Cole, (John) Terry, Ramires et (Frank) Lampard. Ils ont tous disputé de nombreuses finales, ce sont des joueurs bien rodés. D’avoir pu nous créer tant d’occasions montre véritablement notre qualité et c’est la raison pour laquelle nous méritions de l’emporter.

Tous mes joueurs ont bien joué. Toni Kroos est un joueur exceptionnel qui pourrait évoluer pour n’importe quel club au monde. (Phillip) Lahm est le joueur le plus intelligent que j’ai côtoyé en tant qu’entraîneur. L’entraîneur me rend heureux d’être ici. Lahm, c’est vraiment quelque chose d’autre. Je suis heureux de tous mes joueurs, pas seulement ces deux-là. Battre Chelsea et (José) Mourinho est toujours quelque chose de difficile.

José Mourinho, entraîneur du Chelsea FC
Ils remportent la coupe et la meilleure équipe a perdu. Il y a eu 15 minutes dans la seconde période durant lesquelles ils nous ont dominés, mais nous avons toujours eu la partie sous contrôle. Même réduits à dix, nous avons joué de manière fantastique. La fierté c’est bien, mais nous avons perdu.

Nous avons joué pendant un long moment avec dix hommes contre une très bonne équipe. On peut dire qu’on a été malchanceux, ou que c’était une erreur – je ne sais pas. Si le football est un peu plus juste, nous remportons la partie. L’équipe qui méritait de gagner le plus a perdu, mais c’est le football, la meilleure équipe ne gagne pas toujours. Mais c’est acceptable, parce que c’est le football.

Le football se joue à 11 contre 11, quand c’est 11 contre dix c’est plus difficile pour l’équipe à dix et plus facile pour celle à onze. J’ai beaucoup d’expérience lorsqu’il s’agit de terminer des rencontres UEFA à dix alors j’ai su réagir et dire à mes dix hommes, mes dix joueurs fatigués, comment s’organiser pour se procurer des occasions. Tous mes joueurs étaient épuisés à la fin de la rencontre. Mon expérience a pu les aider.

Lorsque (Eden) Hazard a marqué il restait 27 minutes. Et 27 minutes en prolongation avec 10 joueurs seulement, c’est une éternité. C’est très difficile de jouer à 10. Lorsque Martinez a marqué j’ai pensé que ce n’était pas mérité. Mais le football est ainsi fait, ce n’est pas un problème.

Franck Ribéry, milieu du Bayern
J’étais vraiment fou de joie, mais ce soir nous avons joué 120 minutes et nous avons disputé une séance de tirs au but. Je suis tellement content pour l’équipe et pour l’entraîneur parce que c’était spécial pour lui, surtout avec sa rivalité avec (José) Mourinho, mais nous avons eu la chance de notre côté.

C’est important pour Guardiola de gagner, nous avons tout gagné l’année dernière et ce n’est pas facile pour lui de prendre la relève. Toute l’équipe se sent sous pression, mais c’est encore plus vrai pour l’entraîneur. Cela nous aide et nous donne la motivation nécessaire, mais il est un excellent entraîneur. Il fait un excellent travail et nous sommes heureux avec lui.

Manuel Neuer, gardien du Bayern
Heureusement nous avons gagné à la fin, même si cela a été très difficile. L’équipe a fait preuve d’énormément de courage. Nous sommes revenus au score à deux reprises, y compris dans les derniers instants. Il était facile de voir à quel point nous voulions remporter ce trophée, ce qui est quelque chose de très positif. Cette fois, ce n’est pas Chelsea qui l’a emporté aux tirs au but. Je suis heureux d’avoir pu aider le club à remporter ce trophée.

Philipp Lahm, défenseur du Bayern
C’est super. C’est ce que nous voulions réaliser et nous avons travaillé très dur pour remporter ce trophée. Nous sommes la première formation du Bayer à ramener la Super Coupe à Munich, ce qui rend cette victoire encore plus spéciale. On se complique souvent la tâche en manquant de réussite devant le but. En ce moment, il nous faut trop d’occasions pour trouver le chemin des filets.

Petr Čech, gardien de Chelsea
Ce fut un grand match dans une ambiance sympathique, avec une grande qualité de football. Les occasions et les moments palpitants ont permis aux spectateurs de rester enthousiastes. Ce fut une grande idée d’organiser cette Super Coupe à Prague. Elle a été superbement organisée. Le stade est plus favorable au football que celui de Monaco, c’était une grande idée de la part de l’UEFA. Tout le monde s’est régalé ce soir.

Ce fut particulier pour moi de jouer à domicile et de ne pas affronter une équipe tchèque. C’était un stade neutre, plein de supporters de Chelsea et du Bayern. C’est dommage de ne pas avoir réussi un meilleur résultat. C’est toujours difficile lorsque vous prenez un but à la dernière seconde. Mais le football est ainsi fait parfois, comme il y a deux ans, cela s’est terminé autrement.

Gary Cahill, défenseur de Chelsea
Nous avons bien joué, mais le football peut être cruel. Nous avons tout donné, surtout lors de la prolongation. J’aurais préféré encaisser un but en pleine lucarne, sur lequel on ne peut rien faire, mais là c’était un contrôle raté, un ballon qui lui est tombé dans les pieds par hasard.

Nous nous en sommes tenus à notre plan de jeu. C’est une équipe de qualité, avec des joueurs de qualité. La manière dont ils attaquent fait parfois frémir parfois avec beaucoup de permutations avec (Arjen) Robben et (Frank) Ribéry sur les ailes. Parfois on se serait cru en finale de la UEFA Champions League (en 2012). J’ai pensé que nous avons vraiment très bien défendu de manière collective. L’état d’esprit était là, il nous a manqué quelques secondes.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils