Vainqueur sans ne rien avoir montré d’un Hertha Berlin accrocheur (1-0, but du bavarois de la semaine Javi Martinez), le Bayern aura dominé (62% de possession) sans se procurer d’occasion (12 tirs dont 4 cadrés contre 9/2 pour Berlin). Une copie terne, sans saveur, sans sérénité, comme depuis le début de la saison. A retenir 2 gestes défensifs, Kimmich puis Boateng sauvant deux balles de but sur la ligne… Pour club affichant ses prétentions en Bundesliga, évoluant à domicile devant une équipe de milieu de tableau et doté d’un effectif de qualité, on ne peut que s’interroger une nouvelle fois sur l’équipe. Ribéry (lire par ailleurs), n’aura pas réussi à créer de différences et James aura été trop inconsistant. Le salut viendra de Martinez alors que Müller a manqué l’immanquable seul devant le but (86ème) alors que le Hertha évoluait à 10 depuis quelques minutes.

Les optimistes diront que ce 1-0 poussif est un bon résultat après les joutes européennes et la match à Anfield qui a vidé les bavarois, les pessimistes rappelleront que le Bayern – cette saison – n’a quasiment jamais été dominateur dans le jeu, présentant  toujours un équilibre précaire, une défense fébrile et une animation offensive approximative: trop peu pour espérer quelque chose cette saison.

Une victoire donc, une fois encore minimaliste, mais qui replace ce matin le Bayern au niveau du BvB (51 points), Dortmund recevant Leverkusen en fin d’après midi ce dimanche. Le Bayern ne convainc pas, n’impressionne personne, évolue sans fond de jeu en rendant des copies heureuses et/ou poussive, mais le Bayern est toujours là sur les 3 tableaux.. en attendant des jours encore meilleurs.

%d blogueurs aiment cette page :