Une victoire bavaroise était attendue, elle est arrivée au terme d’une rencontre sans véritable relief. Une domination munichoise mais face à un VfL Wolfsburg qui n’aura rien montré non plus, même en étant en supériorité numérique après l’expulsion d’Arjen Robben (57ème). Deux réalisations de Lewandowski et un dernier but de James auront scellé les ambitions des Loups. A noter côté bavarois, le retour de Rafinha, la titularisation de James et un Müller relégué sur le banc qui ne sera même pas rentré en jeu, tout comme Ribéry et Boateng.

Il y aura eu du mieux, mais ce Bayern reste convalescent… avec un spectacle qui reste peu emballant quand on compare les performances des hommes de Kovac à Francfort, à Hoffenheim et surtout au BvB de Lucien Favre qui caracole en tête, (+19)  4 points devant son nouveau dauphin bavarois (+6). La crise fait un break, mais elle n’est peut être pas terminée, les prochains matchs (résultats et contenus) seront importants.

%d blogueurs aiment cette page :