Rafinha se lache dans SportBild : le brésilien a indiqué « J’ai du respect pour Kovac, mais si ses manières avaient été différentes, nous serions potentiellement tous encore là », Robben, Ribéry, James, Hummels, Sanches, Vidal et moi !

Assurément, même si Niko Kovac a enregistré de grosses lacunes (tant tactique qu’humaine et dans la gestion du groupe), on peut quand même s’interroger sur la retranscription, Vidal n’ayant jamais évolué sous les ordres de Kovac, Robben et Ribéry, comme Rafinha, devaient eux prendre leur retraite sportive… James était lui en échec, comme Sanches. Seul Mats Hummels, sans Kovac, serait certainement resté bavarois…

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils