Une victoire flatteuse (2-6)

points) Le score est trompeur. La victoire obtenue en terre autrichienne face à un coriace RB Salzbourg n’aura pas été aisée, loin s’en faut. Une victoire 2-6 avec des buts de Lewandowski (doublé dont 1 pénalty), Boateng, Sané, Hernandez et un CSC.

A noter que cette victoire est la 14ème consécutive du Bayern et la 11ème pour Hansi Flick (records confortés).

Jérôme Boateng n’avait plus marqué depuis de nombreuses semaines / mois, et Lucas Hernandez a lui marqué son premier but sous ses nouvelles couleurs munichoises.

S’efforçant de ne pas défendre trop bas, et jouant avec beaucoup d’intensité comme attendu, Salzbourg aura posé de nombreux problèmes aux bavarois qui rentraient au vestiaire avec un but d’avance (1-2) grâce à un pénalty (faute sur Müller) et un CSC sur un centre tendu du même Thomas Müller. Un pénalty a été refusé au Bayern (VAR) et un but de Gnabry (hors jeu) a également été refusé en 1ère période.

Revenus à 2-2 en début de seconde période, les hommes de Flick auront souffert avant de marquer 4 buts en 13 minutes de la 79ème à la 90+2 (tête Boateng / corner ; somptueux enroulé du gauche de Sané ; tête en total déséquilibre de Lewandowski sautant plus haut que ses adversaires ; but à bout portant d’Hernandez dans un angle un peu fermé).

Privé de Sané (Coman) et Goretzka (Tolisso) au départ, le Bayern a peiné et l’absence de Léon Goretzka pèse décidemment de plus en plus lorsque qu’il n’est pas au milieu. Côté français, Coman et Pavard auront livré une partie sans véritable relief, contrairement à Tolisso et Hernandez, solide défensivement. Neuer a encore fait la démonstration qu’il est un monstre sur certains arrêts déterminants, Gnabry et Müller ayant montré beaucoup d’envies, le premier ayant mérité de scorer au moins une fois.

59% de possession (41 RB Salzbourg), 16 occasions (13), 19 tirs(18) sont 9 cadrés (10), 2 corners (10).

Rotations : Sarr (Pavard) Sané (Coman) Martinez (Tolisso) sont entrés aux 74′ et 75′ (le Bayern marquera 4 buts à compter de la 79′, profitant aussi de la baisse physique des autrichiens qui auront énormément donné),  Costa et Musiala remplaçant respectivement Gnabry et Müller (90ème).

Le Bayern est en tête de son groupe avec 9 points, devant l’Atlético Madrid 4 points. A noter que dans le groupe un autre club (allemand) a marqué 6 fois à Donesk et c’est le Borussia Mönchengladbach (triplé de Pléa) avec un classement de groupe étonnant avec pour l’instant les 2 favoris éliminés (Réal et Inter) !

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More