FCBayern-fr

Un Bayern impitoyable ne fait qu’une bouchée du Bayer (1-5)

On avait quitté Julian Nagelsmann sur une étonnante défaite à domicile face à Fancfort au terme d’un hold up (1.-2).

On retrouvé des bavarois déterminés à laver l’affront et à marquer un grand coup lors du choc de cette huitième  journée au Bayer Arena de Leverkusen, face à un Bayer plein d’allant qui restait sur 3 victoires consécutives, en comptant le même nombre de point que son adversaire munichois (16), le Bayer 3ème recevant le Bayern second.

Il n’y aura pas eu de match, le Bayern menant 0-5 à la pause et même 0-5 à la 37ème minute.

C’est Lewandowski, faisant taire ceux qui doutait de son efficacité ces derniers temps, qui allait ouvrir le bal: sur un coup franc, la remise en première intention d’Upamecano servait Lewy qui marquait d’une « madjer » en extension !! ‘(3′).

A la 30ème minute, c’est Davies qui allait perforer la défense du Bayer, Lewandowski concluant avec un peu de réussite (0-2).

34′ : Sur un tir de Niklas Süle, c’est Thomas Müller qui allait modifier la trajectoire du cuir avec un faux rebond victorieux… (0-3).

1 minute plus tard (35′), le même Muller allait servir Serge Gnabry qui d’une subtie reprise trompait le malheureux Hradecky… (0-4).

Et pour terminer le festival offensif et collectif impressionnant, c’est Serge Gabry qui allait profiter d’un une deux avec Goretzka (0-5 37′).

Le Bayern aura marqué 4 buts entre le 30ème et la 37ème minute…

Le Bayern sauvera l’honneur par Schick à la 55ème minute mais la copie du Bayer aura été indigente face au pressing bavarois et à la virtuosité technique des hommes de Nagelsmann qui fera tourner en seconde période dans l’optique du match à Benfica mercredi.

Stanisic aura remplacé Davis (40′), Sabitzer Goretzka (46′), Musiala Lewandowski (64′), Coman Gnabry (64′) et O.Richads Süle (72’).

A noter le bon match de Sané (qui trouvera le poteau, le 5ème du Bayern cette saison), et le belle rentrée de Coman.

Niveau Stats, 60% de possession, 25 occasions (4 Bayer), 27 tirs (6) dont 11 cadrés (4) et 16 centres (8), 3 arrêts Neuer (6).

Le Bayern reprend son fauteuil de leader, que lui avait ravi le BvB hier en disposant de Mayence (3-1) au terme d’un match maitrisé et abouti, ponctué d’un nouveau doublé d’Haaland.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More