FCBayern-fr

Une victoire en sursis à Fribourg …

Du travail bien fait. Grâce à Goretzka (58e), à Gnabry (74e), à la 6e réalisation de Coman cette saison (82e) et à Sabitzer (90e+7), le Bayern Munich a bien préparé son quart de finale aller de Ligue des champions contre Villarreal en s’imposant samedi sur la pelouse de Fribourg, coriace sparring-partner (1-4) et 5ème du classement.

La défense bavaroise 100 % française (Pavard, Kouassi, Upamecano et L.Hernandez) a juste été surprise par l’égalisation de l’entrant Petersen, buteur sur son premier ballon (63e). Les leaders de Bundesliga mettent la pression sur Dortmund en portant provisoirement à neuf points leur avance sur leur dauphin avant son choc contre le RB Leipzig plus tard ce samedi (18h30, en direct commenté sur notre site).

Le film du match
D’abord bien contrôlé par un prétendant à la qualification pour la prochaine Ligue des champions (5e) qui a été le premier à cadrer un tir dangereux (Sallai, 31e), le Rekordmeister s’est signalé par une frappe en ciseau du revenant Goretzka (8e). Avant une tête au-dessus de Kouassi sur corner (14e) et une tentative de corner direct de Kimmich sauvé par Flekken, le gardien néerlandais de Fribourg (41e).

Le Bayern a finalement trouvé l’ouverture sur un coup-franc de Kimmich, coupé de la tête par Goretzka, qui a bien fêté son retour après trois mois d’absence pour blessure (58e). Il a été remplacé dans la foulée par Tolisso, 6e Français du Bayern sur la pelouse à ce moment du match, mais vite touché et remplacé par Süle (85e). Entré en même temps, Petersen a égalisé pour Fribourg en reprenant une merveille de remise en une touche de Günter (63e). Mais les derniers mots sont revenus à un autre entrant, Gnabry, plein de sang-froid pour effacer le dernier défenseur sur un service d’Upamecano (74e), à Coman, qui a fait le break sur un tir au premier poteau qui a surpris Flekken (82e), et à Sabitzer, qui a marqué son premier but en Bundesliga avec le Bayern dans le temps additionnel (90e+7).

Un imbroglio pourrait toutefois remettre en cause le résultat de la rencontre. Les Munichois ont en effet passé quelques instants à douze sur le terrain. Au moment d’un double changement pour faire entrer Süle et Sabitzer à la place de Tolisso et Coman, ce dernier est resté sur le terrain pendant une dizaine de secondes, avant de sortir. Julian Nagelsman, l’entraîneur du Bayern, a justifié cette situation après la rencontre en expliquant que le panneau d’affichage du quatrième arbitre avait signifié le changement en indiquant le numéro 29, alors que personne ne le porte au Bayern, au lieu du 11 qui est celui de Coman. Fribourg pourrait porter réclamation et réclamer le gain du match sur tapis vert.

À la même heure, le Bayer Leverkusen (3e) s’est imposé contre le Hertha Berlin (2-1), grâce à deux passes décisives de Moussa Diaby, pour Alario (34e) et Bellarabi (40e). Les Berlinois, barragistes, qui avaient surfé sur l’effet Felix Magath avant la trêve (3-0 contre Hoffenheim), ont réduit la marque par leur milieu tchèque Darida (42e). Le Bayer creuse provisoirement l’écart sur le RB Leipzig, toujours quatrième, à six longueurs, devant Fribourg.

NDLR : En fin de journée, le BvB Dortmund a lourdement chuté au Signal Iduna Park dans l’autre choc de la journée : une défaite 1-4 terrible face au RB Leipzig (4ème) pour les hommes de Marco Rose, qui alignait Haaland, mais qui ont certainement abandonné tout espoir de titre national avec une 7ème défaite. Le Bayern est solide leader (66 points + 56), devant Dortmund désormais relégué à 9 points (57 +26).

La source l'Equipe.fr

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :