FCBayern-fr

Imbroglio à Fribourg : que risque le FCB ?

Parmi les enseignements de ce samedi, soulignons la défense 100% française du Bayern (Pavard Kouassi Upamécano Hernandez), et même 6 tricolores sur le pelouse à compter de la rentrée de Tolisso à la 62ème, accompagnant Kinsley Coman et les 4 défenseurs précités. Une première victorieuse.

Autre enseignement, moins positif, reste la méforme de Robert Lewandowski, sorti à la 62ème… le polonais semblant trainer sa fatigue saisonnière alors que se profile le 1/4 de finale de LDC face à Villareal alors que son back-up Choupo-Moting est positif au Covid-19.

Mais ce match restera marqué par ce qui s’est passé à compter de la 85ème minute. A cet instant, Kingsley Coman est invité à sortir au profit de Sabitzer (qui marquera le dernier but à la 90+6). Le quatrième arbitre affiche la sortie du n°29… sur les instructions de Kathleen Krüger la responsable de la gestion de l’équipe bavaroise… alors que Coman porte le 11. Suite à cet imbroglio, King Coman restera une pognée de seconde sur le terrain avant de comprendre que c’est lui qui doit sortir (aucun bavarois sur le terrain ne porte le n°29) alors que Sabitzer est rentré: Pendant  une vingtaine de secondes, le Bayern a joué à 12, alors que le score était déjà de 1-3 et qu’aucun fait de jeu n’est intervenu pendants cette poignée de secondes.

Le corps arbitral a interrompu le match de longues minutes, en recomptant notamment les changements (5 de chaque côté) avant que le match ne reprenne.

A l’issue de la rencontre, un appel de Fribourg a été évoqué, ce qui pourrait donner match gagné au SC Fribourg sur tapis vert. Au même moment, le Bayern a indiqué que si des sanctions devaient être prises, les bavarois souhaitaient rejouer la rencontre. Le Bayern a mis en évidence le cafouillage responsable du 4ème arbitre, qui a semé le trouble et la confusion, sans oublier que cette situation n’aura eu aucun impact sur le jeu (10/12 secondes) alors que la responsabilité du Bayern est aussi engagée via K Krüger.

L’arbitre de la rencontre Christian Dingert a indiqué que « c’était une situation totalement confuse. C’était un double changement de la part du Bayern. Un numéro incorrect a d’abord été affiché sur le tableau, c’est pourquoi Coman ne s’est pas senti concerné ».

Dans les travées du stade de Fribourg, à l’issue du match, Hassan Salilhamdzic et Oliver Kahn ont été aperçu en pleine discussion avec Jochen Saeir, directeur sportif de Fribourg. Les 3 hommes se seraient quittés en terme amicaux. Le Bayern ne s’attendrait pas à ce que Fribourg fasse appal, ou à ce qu’il y ait d’autres conséquences sur un fait de jeu indépendant de la volonté du Bayern.

Au pire, on peu imaginer que le match pourrait être rejoué et les bavarois Sabitzer et Coman pourraient aussi écoper d’un carton jaune. Mais on peut aussi imaginer – au regard des circonstances – que le résultat soit entériné, et que Fribourg ne porte aucune réclamation.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :