Ce samedi, 4 bavarois étaient titulaires face à l’Albanie : Kingsley Coman (très à son avantage, auteur de 2 buts), Lucas Hernandez (très bon match, et passeur sur le but de Giroud), Benjamin Pavard (solide) et Corentin Tolisso. Même si l’adversité restait faible, les bavarois auront été performants. L Hernandez est sorti à 10 minutes du terme par précaution, se plaignant de difficultés à respirer après un choc aux côtes (rien de grave, il sera opérationnel pour affronter Andorre), alors que B Pavard a lui un contact au pied, un albanais lui ayant marché sur le pied. Rien de grave non plus, l’ancien joueur de Stuttgart ayant avoué qu’il avait quelque peu « simulé » sa blessure…

A noter que l’équipe de France n’avait jamais compté 4 joueurs d’une même équipe dans son onze de départ depuis 2010 (Arsenal).

Interrogés par Grégoire Margotton et Bixente Lizarazu sur le plateau de TéléFoot, L Hernandez et B Pavard on répondu aux questions de celui qui reste une icône au Bayern, en restant très attaché aux valeurs du géant bavarois. Le basque a notamment rappelé que Lucas et Benjamin devaient pouvoir s’intégrer facilement au Bayern, le club appréciant le professionnalisme et la rigueur, « deux qualités que les 2 néos bavarois possèdent ». Lucas Hernandez s’est dit impressionné par le professionnalisme du Bayern et par la qualité des infrastructures, « tout est mis à la disposition des joueurs pour toujours progresser ».

Si Benjamin Pavard s’est montré très optimiste en indiquant qu’il pensait que le Bayern pouvait tout gagner cette saison (Bundesliga, Pokal et LDC), Lucas Hernandez a lui fait preuve d’humilité en hésitant à déclarer la défense (Pavard, Süle, Hernandez, Alaba) comme la meilleure du monde.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils