FCBayern-fr

Que sont ils devenus ? Opus 15

Hans Georg Schwarzenbeck

Discret et humble, tel est Hans Georg Schwarzenbeck qui aura toujours vécu et joué dans l’ombre du Kaiser Franz.

Agé aujourd’hui de 72 ans, « Katsche » n’aura connu qu’un seul club, son FC Bayern, évoluant d’abord chez les jeunes 1961-1966, puis au sein de l’équipe 1 de 1966 à … 1981 soit 15 ans en jouant 549 rencontres pour 30 buts marqués, ce qui reste plus qu’honorable pour un arrière latéral de formation, devenu arrière central avec le succès qu’on lui connait,  et très étroitement associé à Franz Beckenbauer puis Klaus Augenthaler en fin de carrière.

Il remporte tous les titres qu’un joueur peut gagner : 6 Bundesliga, 3 DFB Pokal, 3 C1, une C2 (1967) et une coupe intercontinentale en 1976. Il sera également sélectionné à 44 reprises avec la RFA et sera champion d’Europe en 1972 et champion du monde en 1974.

Défenseur puissant (1,83 m pour 78 kg) dans les années 1970 il était l’un des meilleurs joueurs allemands à son poste. Avec Franz Beckenbauer, Gerd Müller, Sepp Maier et Paul Breitner, Schwarzenbeck est un joueur emblématique des succès du Bayern Munich et de la Mannschaft dans les années 1970.

En 1974, HG Schwarzenbeck inscrit le but égalisateur lors de la première manche de la finale européenne contre l’Atlético Madrid, en toute fin de prolongation (1-1 ap), d’une frappe lointaine inattendue (cf photo) qui l’aura supris lui même… A ce sujet, il regrettera toujours le frénésie que son égalisation a procuré, avec de nombreuses sollicitations de journalistes (^mais pourquoi ce n’est pas Gerd (Müller) qui a égalisé » répètera t il souvent). Il fait sa dernière apparition sous le maillot du Bayern le 18 août 1979. Une rupture du tendon d’Achille provoque la fin de sa carrière, bien qu’il reste sous contrat avec le Bayern jusqu’à la fin de la saison 1980-1981.

La tâche de Schwarzenbeck a toujours été de récupérer un maximum de ballon et de neutraliser les avants en marquant son adversaire direct, à l’ancienne. Il s’est beaucoup dévoué pour couvrir Beckenbauer sur le terrain, ce dernier ne délaissant pas les relances offensives, ce qui lui valut le nom de « garde du corps du Kaiser ». « J’ai eu le privilège d’avoir un joueur de classe mondiale comme lui à mes côtés, a déclaré Beckenbauer au sujet de son partenaire: « Tout s’est parfaitement adapté. »

Malgré sa classe et tous ses succès, Schwarzenbeck est toujours resté modeste, heureux de ne pas être sous les projecteurs. « J’ai toujours su ma position dans l’équipe », a déclaré Schwarzenbeck. Mais il a même porté le brassard de capitaine de 1979 à 1980. Schwarzenbeck a rapidement rompu avec le monde du football à sa retraire mais  il a toujours eu des liens étroits avec le club. Il revient régulièrement au FC Bayern lorsque les anciens sont invités et/ou honorés.

Accessoirement, il lui arrive encore d’être guide touristique au musée du FC Bayern de temps en temps. C’est une question de cœur pour ‘Katsche’, une véritable légende du Bayern.

 

La source Wikipedia Wikipédia Allemagne

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More